Jura Pastoral

Signes de croix (3)

Village: Lajoux

Matière : Pierre

Année: 1918

Coordonnées GPS:  577485 / 237180  

 

 

Lieu-dit: Route de Saulcy

 

 

Commentaire: 

Croix dédiée aux soldats morts à Lajoux en 1918

Lien pour voir la présentation de Christian Scheurer

Au champ d'honneur

                    Au champ d'honneur

                    Au champ d'honneur, les coquelicots
                    Sont parsemés de lot en lot
                    Auprès des croix; et dans l'espace
                    Les alouettes devenues lasses
                    Mêlent leurs chants au sifflement
                    Des obusiers.
                    Nous sommes morts
                    Nous qui songions la veille encor'
                    À nos parents, à nos amis,
                    C'est nous qui reposons ici
                    Au champ d'honneur.
                    À vous jeunes désabusés
                    À vous de porter l'oriflamme
                    Et de garder au fond de l'âme
                    Le goût de vivre en liberté.
                    Acceptez le défi, sinon
                    Les coquelicots se faneront
                    Au champ d'honneur.

                     Une adaptation du poème « In Flanders Fields » de John McCrae


En mai 1915, un des meilleurs amis du docteur canadien John McCrae a été tué dans une tranchée. Il a été enterré dans une humble tombe ornée d'une simple croix de bois. Des coquelicots sauvages ont fleuri entre les croix marquant de nombreuses tombes. Le jour suivant, incapable d'aider son ami et tous les autres soldats morts, le docteur McCrae leur a donné une voix dans son poème.

Le 28 janvier 1918, John McCrae a succombé à une pneumonie et à une méningite. Il est mort sans connaître les résultats de la guerre, mais en comprenant pleinement son coût. Avant de mourir, le docteur McCrae a eu la satisfaction de voir son poème remporter un franc succès. Peu de temps après sa publication, il est devenu le poème le plus populaire sur la Première Guerre mondiale. Il a été traduit dans de nombreuses langues et a été utilisé sur des panneaux annonçant la vente des premières obligations de la Victoire au Canada en 1917.

En partie à cause de la popularité du poème, le coquelicot a été adopté comme fleur du Souvenir. Le coquelicot symbolique et le poème de John McCrae demeurent liés, et les voix de ceux qui sont morts à la guerre continuent d'être entendues à tous les jours du Souvenir.


 

Agenda et messes