Jura Pastoral

Signes de croix (6)

Village: Ocourt

 

Lieu-dit: La Motte

 

Matière: Pierre

 

Année: 1997

 

Coordonnées GPS: 57101524 / 43441997

 

Commentaire: 

Salut Ô Croix Notre unique Espérance N.-Dame du Chêne Priez pour nous

Lien pour voir la présentation de Christian Scheurer

La croix: symbole de tous les temps et de tous les continents

 

 

Mesure du monde

La croix est l'un des quatre symboles fonda­mentaux de l'humanité, les trois autres étant le cercle, le carré et le centre.

As-tu jamais bien regardé une croix ? Elle indique le Nord et le Sud, l'Est et l'Ouest et s'épanouit en rose des vents. Elle désigne le bas et le haut, la gauche et la droite. Elle relie le ciel et la terre, les deux hémisphères, l'ancien monde et le nouveau monde, le séjour des vivants et des morts.

Elle établit une relation entre les trois autres symboles. Elle s'inscrit dans le cercle et le divise, ouvre le centre vers l'extérieur, engen­dre le carré et le trian­gle.

Axe des mondes

En elle seule, ce sont les Chinois surtout qui l'ont remarqué. Le centre du carré coïncide avec le centre du cercle. Le cinquième point au centre de la croix est à l'intersection du temps et de l'espace, du réel et de l'imaginaire, intermédiaire et communica­tion entre les univers, point qui rassemble et diffuse à la fois. La croix est le symbole du monde dans sa totalité.

En Asie la croix symbolise le monde intermédiaire, la convergence de toutes les directions et de toutes les oppositions, le lieu parfait de l'équilibre avec, au centre, « l'invariable milieu » où règne la paix totale que seuls atteignent les initiés. La croix rayonne soleil et divinité. Elle est l'axe du monde.

L'Africain ne sépare jamais le soleil de la croix, signe terrestre. Quatre cercles à l'extémité des quatre bras de la croix représentent le soleil dans sa course. En Afrique la croix symbolise la destinée humaine, la vie et la mort. Elle réunit la terre, le ciel et le pays des âmes mortes. Les cases des Bantous dessinent une croix, la case de l'homme au centre, entouré par celles des quatre épouses.

Les Celtes associent toujours la croix, le cercle et le centre en symbole complexe. La croix celtique unit les quatre éléments (terre, air, eau et feu), les quatre points cardinaux : le cycle du soleil, la spirale du temps qui s'écoule et s'enroule, toujours le même et différent; et le centre immuable, lieu de passage entre ce monde et l'autre, abolissant les frontières entre le rêve et la réalité, entre la vie et la mort.

Croix de hasard pour un Juif

Depuis la mort du Juif Jésus sur une croix de hasard, le symbole de la croix est étroitement associé au christianisme.

La croix en forme de T représente le serpent fixé à un poteau, la mort vaincue par le sacrifice d'un vivant. Parfois une petite traverse au-dessus d'une plus grande rappelle l'écri­teau qui portait le motif de la mise à mort de Jésus de Nazareth.

L'harmonie grecque imagine la croix à qua­tre branches égales. Mais la croix latine reste la plus proche de la figure de l'homme debout, bras étendus.

La croix à trois traverses sera réservée au Pape à partir du xve siècle.

Croix d'infamie, croix de passion, mais aussi gibet transfiguré, croix de triomphe et de résur­rection ont traduit au long de vingt siècles de christianisme des visions diverses du Christ. L'ar­bre du supplice devient dans l'art spectre et bâton de commande­ment, s'accompagne du lion-roi, du paon aux ailes remplies d'yeux prophétiques, de l'aigle des hauteurs et du fau­con au regard perçant, de la colombe pacifique et de la brebis immolée.

Magie d'un signe

L'Histoire parle des croix de sang dont les Hébreux marquaient leurs portes au soir de la fête de l'agneau pour conjurer les fléaux.

Les croix tatouées sur le front dans certains groupes musulmans font mémoire d'une consécration à Allah un jour de danger mortel. Mais qui sait l'origine de la coutume immémoriale de l'incision en forme de croix sur les poignets de deux humains qui scellent un contrat en échangeant leur sang ?

La croix est aussi fiée au travail, à l'invention de la charrue primitive par exemple. On la trouve encore aux figures de proue et dans la mâture des bateaux, dans le principe du tissage, dans la forme de l'épée et de certains instruments de musique.

Roses-croix des sectes secrètes et croix incendiées au centre du cercle formé par les membres du Ku-Klux-Klan pendant ou après les lynchages. Venant des abîmes de la mémoire humaine, la croix semble bien le plus riche, le plus universel et le plus totalisant de tous les symboles.

On porte, on dresse, on dessine des croix avec autant de passion que de persévérance. On les supprime aussi avec acharnement. Qui dira pour­quoi ?

Les initiales de "Christ" forment une croix en étoile à six branches ins­crite parfois dans un carré rappelant la vie terrestre de Jésus, par­fois dans un cercle avec lequel elles forment la « roue mystique » chère aux sculpteurs des cathédrales.

                                          Centre National de l'Enseignement Religieux

Des croix dans les catacombes de Rome ?

En visitant les catacombes de Saint-Calixte lors du pèlerinage du Jura pastoral à Rome en octobre 2016, les pèlerins jurassiens ont pu découvrir les premiers symboles des chrétiens.

Le complexe de Saint-Calixte, entre le deuxième et le troisième mille de la Via Appia Antica, est constitué de zones de cimetières en surface, avec en annexe des hypogées remontant à la fin du IIème siècle après J.-C. qui, à l'origine, étaient indépendants les uns des autres mais ont été ensuite reliés pour former un seul et vaste réseau catacombal communautaire. L'ensemble doit son nom au Pape martyr saint Calixte (217-222). 

Agenda et messes

D'un clic :
Toutes les éditions du lebulletin.ch