Jura Pastoral

Les injustices sociales dans un jeu de rôles

LES INJUSTICES SOCIALES DANS UN JEU DE RÔLES

Grand rassemblement des adolescents du Jura pastoral
samedi 20 avril 2013 au Centre l’Avenir à Delémont.
Pas moins de 50 adolescents de la 9ème à la 11ème Hs, venus des quatre coins du Jura et Jura bernois, entourés d’une vingtaine d’animateurs, ont été réunis samedi dernier par le service de la pastorale jeunesse (sepaje) et le Mouvement d’Apostolat des Enfants et Préadolescents (MADEP).
Ce rassemblement avait pour objectif de se pencher sur le thème de LA JUSTICE et L’INJUSTICE, plus particulièrement sur celles que les familles de notre région peuvent rencontrer.
C’est de manière ludique, à travers un grand jeu de rôles par lequel les équipes jouaient celui d’une famille à deux, trois ou quatre enfants à charge d’un ou de deux parents, que les jeunes ont véritablement pris conscience des difficultés financières que certains trains de vie représentent. Les participants avaient, durant deux heures de jeu,  à gérer une somme d’argent reçue au départ, pour la faire fructifier. Mais les salaires, gagnés par la réussite de jeux ou de mises au défi des autres familles, ne suffisaient pas toujours à payer les impôts, les frais divers et les dettes qui s’accumulaient au fil du déroulement du jeu ! Plusieurs familles se sont retrouvées « en faillite ». Pour pouvoir payer leurs dûs, les jeunes ont expérimenté de manière très fair-play quelques frustrations, comme la privation de nourriture ou de jeux.
M. Bernard Prétôt, responsable Propul’s à Caritas Jura, a permis de faire le lien entre le jeu de rôle et la dure réalité d’un « toboggan » qui fait glisser de nombreuses familles de notre région dans la précarité. La relecture de cette riche expérience a prouvé que les adolescents ont pris conscience des difficultés que les aléas de la vie peuvent parfois ajouter aux préoccupations de leurs parents. L’apport de l’intervenant, tout en faisant la prévention de pièges à éviter, ne manquait pas de messages d’espoir en soulignant que l’aide sociale donne la possibilité de se sortir de l’endettement, et permet de remonter la situation, palier par palier.
Une célébration a permis aux ados de s’approprier cette expérience originale et de déposer leurs  sentiments de justice et d’injustice rencontrés à travers le jeu.
C’est dans la convivialité et la détente qu’un bon repas, équitable pour tous, a été pris ensemble avant de rentrer à la maison, pour y oublier un tant soit peu les soucis financiers du monde des adultes !...

Agenda et messes