Jura Pastoral

Introduction à la Bible

BIBLE : QU'EST-CE QUE C'EST ?

La Bible, mythe ou réalité ? Traité théologique ou historiettes populaires ?  Quels genres de récits la composent ? Comment porter crédit à certains textes qui nous paraissent aujourd'hui farfelus (Jonas englouti puis recraché par un monstre marin… ). N’est-elle qu’un assemblage de récits mythologiques, de fables ou détient-elle des parcelles de vérité historique ? Est-elle à comprendre comme un récit de propagande judéo-chrétien, un poème génial, la collection des pensées d’un peuple ? Derrière ces questions s’en profilent souvent deux autres : pouvons-nous nous fier à ce que nous lisons… et de quelle manière ? Ou s'il faut tout lire de manière symbolique, ne risque-t-on pas de lui faire dire ce qu’on veut ?

Nous aider à comprendre

Pour nous aider à comprendre, relisons cette image proposée par Etienne Charpentier (Pour lire l’Ancien Testament, Cerf, 1994) : imaginez que vous retrouviez, perdue dans la forêt, la maison de vos aïeux… En entrant vous découvrez le bureau et la bibliothèque qui contiennent des lettres d'amour, des factures, des contrats, un arbre généalogique, des livres de prières, des coupures de journaux, des livrets scolaires ou des certificats d’études, des photos… Autant d’éléments qui nous permettront patiemment de découvrir un peu ce que vivaient ces ancêtres et qui ils étaient.

Métaphoriquement cet exemple peut aider à comprendre ce qu’est la Bible. Tous les textes n’ont pas la même valeur ni d’ailleurs la même prétention historique, mais tous nous aident à découvrir qui sont les anciens propriétaires de la maison. Au cours des pages et des histoires particulières se profile l’histoire de l’alliance entre Dieu et son peuple. Ce lien nous aide non seulement à comprendre qui était le peuple de Dieu, mais nous aide à entrer en relation avec Dieu. Sa Parole, parfois considérée comme un outil apologétique ou un réservoir de justifications dogmatiques apparaît de mieux en mieux comme un lieu de rencontre entre le lecteur et son Dieu. La Bible résonne donc comme la parole de l’Ami à un ami. Cette découverte patiente peut se vivre de différentes manières et par tous. Nul besoin d’en connaître les langues et les subtilités. En l’accueillant simplement, c'est elle qui nous reçoit. Elle nous lit lorsque nous la lisons, nous traverse lorsque nous la parcourons, nous féconde lorsque nous lui donnons du temps.

Nous mettre en route

Bien sûr, il reste possible d’y entrer par d’autres portes que celle de la foi et de l’amitié avec Dieu. Un historien des religions viendra y découvrir un système de pensée, un homme de lettre jugera ses qualités d’écriture, un critique d’art vérifiera les sources utilisées par les artistes, un archéologue évaluera ses découvertes à l’aune de certains passages, etc… mais l’ensemble de ces quêtes font pâle figure à côté de la vocation véritable de l’œuvre, celle de nous mettre en route. En ce sens la Bible est d'abord une expérience à vivre.

Le bon Samaritain

Agenda et messes

D'un clic :
Toutes les éditions du lebulletin.ch