Jura Pastoral

S'engager pour des aides ponctuelles dans les paroisses

Contribution photos : @TaizéBruxelles

Captcha

Engagement en terre jurassienne !

Chaque fin d’année depuis 1978, la communauté œcuménique de Taizé propose une grande rencontre européenne sur cinq jours qui s’achève toujours la première journée de la nouvelle année. Après Prague, Valence et Riga, c’est à Bâle, aux frontières de la Suisse avec l’Allemagne et la France, que des milliers de jeunes se retrouveront, du 28 décembre 2017 au 1er janvier 2018. Proximité oblige, les paroisses catholiques et l’Eglise réformée de la Vallée de Delémont se sont engagées à apporter leur soutien à cet événement, en proposant notamment d’accueillir environ 200 jeunes âgés de 17 à 35 ans. Il s’agit maintenant de trouver des familles d'accueil prêtes à héberger ces garçons et ces filles, venus de toute l'Europe, et une armée de bénévoles pour assurer la logistique d’accueil par des aides ponctuelles : musiciens, chauffeurs, traducteurs, accompagnants et autres volontaires pour l’organisation de la soirée du 31 décembre à Delémont, ravitaillement compris.
 
La Communauté de Taizé est une communauté monastique chrétienne œcuménique basée à Taizé, près de Mâcon, en France. Fondée en 1940 par Frère Roger Schutz (1915-2005), originaire de Provence dans le can-ton de Vaud, elle rassemble aujour-d'hui une centaine de frères venant du monde entier et qui ont choisi de vivre ensemble une vie de prière et de célibat dans la simplicité. L'unité des confessions chrétiennes et l'accueil des jeunes adultes font partie des engagements de la Com-munauté depuis sa fondation.
 
Depuis 1978, Taizé organise pour le Nouvel An des rencontres de cinq jours dans une ville d'Europe. Des dizaines de milliers de jeunes y assistent et sont hébergés dans les familles ou les centres communautaires. Le pèlerinage est structuré sur la vie de Taizé. Après Prague en 2014, Valence en 2015 et Riga l’an dernier, la prochaine rencontre euro-péenne de Taizé aura lieu à Bâle, du 28 décembre 2017 au 1er janvier 2018. Des dizaines de milliers de jeunes – de tout le continent – sont attendus au bord du Rhin.
Le « Pèlerinage de confiance » c’est : la prière au rythme des chants de Taizé, des temps d’échanges avec d’autres jeunes, des ateliers et ensemble, rechercher un nouvel élan de solidarité en Europe.
 
De par sa proximité avec Bâle, les paroisses catholiques et réformées de toute la Vallée de Delémont se sont associées afin d’assurer l’accueil d’au moins 200 pèlerins âgés de 17 à 35 ans.

Deux recherches distinctes

Sont recherchées : des familles d'ac-cueil prêtes à héberger au moins deux jeunes du 28 décembre au 1er janvier 2018. Il n’est pas nécessaire de leur offrir un lit, les participants voyagent avec leur sac de couchage et tout leur matériel. Selon la règle, 2m2 de sol sec par personne et un petit déjeuner ordinaire suffisent.
Durant la journée, de 8h à 22h, les jeunes seront à Bâle. Il n’y a que le 1er janvier où les pèlerins partageront le repas de midi avec leur famille d’accueil.
 
Les familles disposées à accueillir des jeunes peuvent s’inscrire via des formulaires à leur disposition dans les églises de la Vallée de Delémont ou via le formulaire en ligne sur le site : www.jurapastoral.ch/taizebasel
 
Les paroisses de la vallée sont aussi à la recherche de bénévoles pour des aides plus ponctuelles… de la prépa-ration de cakes, à la mise en place de la soirée du 31 décembre au Centre l’Avenir à Delémont. Sont aussi les bienvenus : musiciens, artistes, chauffeurs, traducteurs, et autres volontaires…  
 
Les personnes bénévoles disposées à offrir un peu de leur temps et de leurs compétences peuvent s’inscrire via le formulaire en ligne sur le site : www.jurapastoral.ch/taizebasel
 
Le site www.jurapastoral.ch/taizebasel permet également de s’inscrire pour vivre la rencontre européenne de Taizé à Bâle sur cinq jours ou une journée.

Agenda et messes