Jura Pastoral

Première sortie 2015 – découverte du Château de Soyhières

L'amicale Jurassienne du Chemin de Saint-Jacques à Soyhières L'amicale Jurassienne du Chemin de Saint-Jacques à Soyhières

Comme prévu, les membres de l’Amicale se sont retrouvés, le 30 mai dernier pour leur première sortie annuelle. Ils étaient plus de trente à partir à la découverte du Château de Soyhières qui se dresse à la fois fièrement et discrètement sur sa crête rocheuse. L’édifice se trouve sur la rive droite de la Birse, au sud de Soyhières, territoire relevant de la commune de Courroux, une première surprise pour de nombreux participants.

Il appartint à Pierre Philippe, Dr. à Delémont, à la fois membre de notre Amicale et de la Société des Amis du Château de Soyhières, de faire découvrir l’édifice et son Histoire séculaire qui remonte à l’an 1102, année au cours de laquelle on trouve la première mention d’un comte à Soyhières (Ulrich –Oldericus de Sougere). Il faut ensuite attendre 1271 pour trouver la première citation du Château de Soyhières vendu, par Ulrich, comte de Ferrette, à l’évêque de Bâle, Henri de Neuchâtel. Depuis lors, le château devint successivement propriété de seigneurs régnant sur la région. Acquit par Georges Quiquerez, maire de Porrentruy en 1793, le château abrite son fils Auguste Quiquerez, au cours du XIX siècle, sa fille Augusta lui succède, puis le domaine devient propriété de Charles Fleury jusqu’en 1920. C’est au cours de cette année que la Société des Amis du Château de Soyhières (SACS) voit le jour à l’initiative d’Etienne Philippe, de Delémont, qui réalise ainsi un rêve d’enfant. Dès lors, débute une inlassable lutte qui conduira la Société des Amis du Château, à récolter les fonds nécessaires et à rassembler les bonnes volontés qui on permis la restauration de ce magnifique témoin de l’Histoire de notre coin de pays. Merci à Pierre Philippe.

Au terme de cette visite, tous les participants se sont retrouvés à la chapelle du Vorbourg où ils ont été accueillis par le père Dominique Stolz, gardien des lieux.

La chapelle du Vorbourg La chapelle du Vorbourg

De l'accueil chaleureux, les pèlerins sont passés à la prière en participant à la messe présidée par le père Dominique, qui a su trouver les mots justes, durant son homélie, pour parler aux jacquets. Chacun, chacune aura pu retenir un mot, une phrase (ou plus) qui a fait écho à son propre chemin! Le chant des pèlerins de Compostelle a tout naturellement trouvé sa place lors de cette célébration qui a été marquée aussi par les prières que nous faisons pour que Dieu protège nos amis qui sont actuellement sur le chemin.

Qui dit Vorbourg dit Notre Dame! C'est donc emprunts d'un respect certain que toutes et tous, ont terminé cette célébration en chantant le traditionnel chant à Notre Dame du Vorbourg.

Le président de l'amicale, Pierre-Alain, a pour terminer remercier les participants et acteurs de cette journée, avant d'inviter tout le monde a un apéritif derrière la chapelle, où les maîtres mots étaint partages et amitiés!

Agenda et messes