Jura Pastoral

Sortie d'automne aux Franches-Montagnes

A la découverte des étangs et de l'église de Saignelégier

C'est sous un soleil radieux que ce samedi 28 septembre a eu lieu la sortie d'automne de l'Amicale. Nous sommes partis (une quinzaine de participants, dont deux représentantes de l'amicale de France voisine, Christine Gallezot et Claudine Socié) de la halle cantine du Marché-Concours à 9h00 en direction de l'étang de la Gruère, en passant par "Sous la Neuvevie", "Les Cerlatez", "Le Chaumont", pour arriver au bovi-stop entre la poudrière de Tramelan et l'étang du "Poleyo". C'est à cet endroit que nous avons retrouvé notre guide Willy Houriet.

Willy Houriet Willy Houriet

Ce naturaliste averti est un passionné de bornes anciennes, qui servaient autrefois à séparer les territoires (tantôt d'un point de vue religieux, tantôt d'un point de vue civil). C'est ainsi qu'il nous a présenté deux belles bornes, distantes de quelques centaines de mètres, et datant de plusieurs centaines d'années! Quelles découvertes...

Sur le coup de midi, nous nous sommes arrêtés à la scierie de la Gruère pour nous restaurer. Le comité avait prévu le nécessaire pour partager l'apéritif et chacun avait emporté son pique-nique. La pause s'est donc faite dans la bonne humeur, où anecdotes du camino et autres gags se sont échangés librement...

L'étang de la Gruère L'étang de la Gruère

Nos forces refaites, nous avons repris notre route en direction de l'étang de la Gruère, où notre guide nous a donné quelques explications concernant les tourbières, les étangs et la végétation locale. Même si tous les membres du groupe connaissaient l'étang, nous avons tous appris des choses intéressantes lors de cette visite.

Le temps de faire une dernière photo (ci-contre) et déjà nous quittons "La Gru" en direction de l'étang des Royes, plus petit, moins connu, mais tout aussi charmant que celui de la Gruère. Nous marquons une courte pause vers ce dernier avant de regagner la capitale Franc-Montagnarde: Saignelégier et en particulier son imposante église.

Georges Cattin Georges Cattin

C'est là que nous attendaient la sacristine Charlotte Jolidon, l'organiste Georges Cattin et le diacre Didier Berret. Ils nous ont réservé un accueil chaleureux et après quelques mots de bienvenue de la part de Didier au nom de la paroisse, Georges nous a présenté l'édifice, reconstruit dans les années 1920 pouvant accueillir jusqu'à mille personnes. Puis la visite s'est poursuivie sur la tribune, à la découverte de l'orgue! Nous avons ainsi pu (réellement) pénétrer à l'intérieur de l'instrument, au beau milieu des milliers de tuyaux. Nous avons ainsi pu nous rendre compte du travail que représente la construction d'un tel instrument...

La visite s'est terminée par un petit concert-démonstration des différents jeux et des différentes registrations possibles. Tout le monde l'aura compris, Georges est un artiste talentueux, passionné et qui aime par dessus tout transmettre sa passion à d'autres!

La journée s'est ainsi achevée, sur le parvis de l'église encore baigné de soleil, autour d'un dernier verre, où l'on a pu sentir que chacun a eu du plaisir à cheminer ensemble!

Les photos de la journée (cliquer dessus pour les voir en grand)

Agenda et messes