Jura Pastoral

Une nuit à Saint-Ursanne

Voc'action du 19-20 décembre 2015

Saint-Ursanne Saint-Ursanne

Une douzaine de jeunes de la région se sont réunis à Saint-Ursanne pour vivre une nuit pas comme les autre… Pour l’occasion, le SJV s’est associé au sepaje (service de la pastorale jeunesse) et aux équipes pastorales d’Ajoie et du Clos-du-Doubs. Le but de la nuit ? se laisser interpeller par la vie de Saint-Ursanne, par la beauté de la collégiale, par la ville… Essayer de trouver du sens à nos vies, et entrevoir de quoi on a envie qu’elle soit faite dans les années avenir !

Tout un programme… La collégiale a accueilli les participants à cette nuit vers 20h00 où Patrick Godat nous a tenu en haleine, le temps de nous expliquer quelques bases de la vie du Saint patron qui veille sur la ville. Ensuite, nous sommes montés courageusement à l’ermitage, pour essayer de nous rendre compte, un peu mieux la dureté de la vie terrestre d’Ursanne !

Nous nous sommes ensuite répartis en équipes, pour partir à la découverte de la ville, avec un jeu de piste dynamique où les jeunes se sont laissés prendre au jeu, et ont été plus d’une fois surpris par diverses facettes historiques du lieu !

Il était passé 23h00 que nous nous retrouvions à la collégiale pour une activité créatrice manuelle, nous permettant d’intérioriser nous découvertes, et voir dans quelle mesure, elles nous interpellent pour notre propre vie !

1h00 du matin, les paupières deviennent lourdes, pourtant, il n’est pas encore temps de dormir, nous prions ensemble l’office des complies, préparé et animé par Christophe Wermeille. Il est passé 2h00 du matin quand nous allons aux abris PC trouver pour quelques heures (ou minutes) le sommeil !

A 4h30, le lever est pour certain pénible… Pourtant, après avoir prié les laudes, il faut affronter le froid et la brume matinale pour nous rendre à la chapelle de Lorette, afin d’avoir un moment de méditation et d’histoire, en lien avec les magnifiques fresques peintes sur les murs du petit édifice.

De retour en ville, nous déjeunons à la maison des œuvres, avant de nous rendre à la collégiale pour répéter les chants de la messe ! L’office, présidé par l’abbé Pierre Rebetez a conclu cette nuit où nous avons pu cultiver l’amitié, la prière, certains auront pu se laisser interpeller par nos témoins, deux frères dominicains venus pour l’occasion. La prédication était l’œuvre de Catherine Kottelat qui a su, avec brio rejoindre les préoccupations des jeunes et les attentes des ainés, bravo à elle !

Merci à tous ces jeunes qui se sont inscrits, qui ont pris le risque de vivre cette nuit particulière, le risque aussi de s’arrêter un instant, pour laisser de la place à Dieu !

Agenda et messes

D'un clic :
Toutes les éditions du lebulletin.ch