Jura Pastoral

La Création: créer du neuf pour aujourd'hui !

Récit de la Création Genèse 1,1-2,3

Un texte biblique comporte des « signaux » qui permettent au lecteur ou à l’auditeur de comprendre ce qu’il est. Le début du livre de la Genèse n’y manque pas :

Dieu dit… et cela fut ainsi.
Il y eut un soir, et il y eut un matin : ce fut le premier jour…
Dieu dit… et cela fut ainsi.
Il y eut un soir, et il y eut un matin : ce fut le second jour…
le troisième jour… le quatrième jour… le cinquième jour… le sixième jour…
 

À ce balancement, chaque lecteur reconnaît le langage de la poésie, et c’est une indication précieuse : aucun de nous en effet n’est tenté d’interpréter « littéralement » la poésie. Ici, le lecteur fûté reconnaît immédiatement qu’il n’est pas en présence d’un compte-rendu d’ordre scientifique : il n’attend donc pas d’informations de cet ordre du premier chapitre du livre de la Genèse.

Voici plutôt le moment de se détendre et d’entendre ce qui rythme le texte. Nathalie Jolissaint, catéchiste-formatrice, nous raconte ce récit avec des mots nouveaux pour nous inviter à mieux comprendre le sens que l'on peut donner à tout acte de création.

Une nouvelle année pastorale commence, à nous de voir ce que nous souhaitons construire de nouveau dans notre engagement pastoral et notre vie de foi. Créer du neuf pour aujourd'hui !

La Création vue par les Évangiles

Les Évangiles ne s’intéressent pas réellement à l’événement de la Création : la seule fois où Jésus l’évoque, en Matthieu 19,4, c’est pour dire ce qu’il signifie pour l’homme et pour la femme. Jésus cite pourtant volontiers l’Ancien Testament, avec le Décalogue, Moïse ou les prophètes…
En revanche, l’Evangile selon saint Jean fait référence à la Création en commençant par les mêmes mots — en grec et non pas en hébreu—que le livre de la Genèse : au commencement… Jean entend montrer que Jésus est cette Parole créatrice qui était au commencement tournée vers Dieu et par qui tout a été fait.
Si Jésus ne fait pas allusion à un événement passé de la Création, l’Évangile de Jean nous le montre rappelant sans cesse que son Père — comme lui-même — est toujours à l’oeuvre. Cela nous permet peut-être de comprendre un point fondamental sur la Création : elle n’a pas été terminée une fois pour toutes, mais elle se poursuit aujourd’hui encore.

POUR ALLER PLUS LOIN...

Agenda et messes

                  Site de Cath-ajoie

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.