Jura Pastoral

Ministère de prêtre

Jean-René Malaba

Prêtre

Abbé Jean-René Malaba Abbé Jean-René Malaba

Pourquoi suis-je prêtre?

Certes, le prêtre demeure toujours une question. Surtout lorsqu’elle est posée à la lumière des apparentes facilités qu’offre notre époque dans le confort des biens matériels. Il existe des professions plus prometteuses et plus lucratives dans lesquelles un homme pourrait mieux briller.

Mais, justement, le sacerdoce n’est pas un métier pour que je me le procure moi-même. C’est un état de vie avant d’être un emploi du temps. C’est à Jésus, qui a pris l’initiative de m’y appeler, qu’il faut demander pourquoi il m’a voulu, moi aussi, alors que je ne lui ai jamais envoyé mon CV pour postuler. Il n’existe pas de droit à la prêtrise. C’est Jésus qui y appelle qui il veut et pas nécessairement ceux qui le désirent (Mc 3, 13). En devenant prêtre, je n’ai fait que répondre à son initiative.

En quoi consiste mon ministère et comment je le vis ?

Le concile Vatican II y a déjà répondu : Parole et sacrements, sous leurs formes variées, sont les deux colonnes fondamentales du service sacerdotal (relire PO §4.5.6.9 ; LG §28.41 ; GS §43).

Mais, avec mes 16 ans de ministère, j’estime que le prêtre est un homme mangé, dont la vie est une sorte d’écartèlement à travers une double solidarité : avec Dieu et avec les hommes. La Croix exprime mieux cette tension vers Dieu et cette ouverture aux hommes. Finalement, je vis mon sacerdoce comme un sacrement de présence : présence de service, présence aux hommes, présence à Dieu. Je conçois cette présence  plus de façon personnaliste et existentielle que  de façon ontologique et juridique. 

Quels sont mes rêves pour mon ministère ?

Etre un sacrement de présence est une tâche, humainement parlant, affolante. Mais je garde confiance dans le Seigneur et dans les personnes de bonne volonté qui cheminent avec moi sur cette voie. J’aimerais tant rester solidaire d’eux dans l’enfantement de l’Eglise de demain. Je rêve donc des prêtres et d’une Eglise confiants, ouverts et faisant preuve de discernement. Et l’Esprit-Saint s’occupera du reste…

Jean-René Malaba est détenteur d’un diplôme en Sciences théologiques (KUL/Belgique), avec spécialisation en ecclésiologie. Il a enseigné la théologie au Grand Séminaire Théologicum de Kananga (RDC) et est vicaire de paroisse dans les Franches-Montagnes (Suisse). Il est auteur de plusieurs publications.

Agenda et messes

D'un clic :
Toutes les éditions du lebulletin.ch