Jura Pastoral

4e dimanche de Pâques

Message d'un bon pasteur

Abbé Romain Gajo

Psaume 22 chanté par les moines de Tamié

PRIERE PERSONNELLE OU EN FAMILLE A DOMICILE

A préparer : une bougie allumée, une croix, la Bible, des fleurs
Introduction
Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Amen.
Le Christ est ressuscité. Il est vraiment ressuscité. Alléluia.
 
Ce 4e dimanche de Pâques est aussi le dimanche des vocations. Prier pour les vocations,
c’est dire au Seigneur que nous avons besoin de lui, que nous avons besoin de ceux
qu’il appelle pour être de manière particulière à son service et au service de son peuple
par l’ordination presbytérale ou diaconale. Jésus, le bon berger, veut nous donner la vie
et la vie en abondance. Ouvrons nos coeurs à sa présence en priant.
 
Refrain : « Tu es mon berger ô Seigneur, rien ne saurait manquer où tu me conduis »
 
Psaume 22
Le Seigneur est mon berger :
je ne manque de rien.
Sur des prés d’herbe fraîche,
il me fait reposer.
Il me mène vers les eaux tranquilles
et me fait revivre ;
il me conduit par le juste chemin
pour l’honneur de son nom.
Si je traverse les ravins de la mort,
je ne crains aucun mal,
car tu es avec moi :
ton bâton me guide et me rassure.
Tu prépares la table pour moi
devant mes ennemis ;
tu répands le parfum sur ma tête,
ma coupe est débordante.
Grâce et bonheur m’accompagnent
tous les jours de ma vie ;
j’habiterai la maison du Seigneur
pour la durée de mes jours.
 
Acclamation : Alléluia https://www.youtube.com/watch?v=yWREpBOQIvk
 
Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 10.1-10
En ce temps-là, Jésus déclara : « Amen, amen, je vous le dis :
celui qui entre dans l’enclos des brebis sans passer par la porte,
mais qui escalade par un autre endroit, celui-là est un voleur et un bandit.
Celui qui entre par la porte, c’est le pasteur, le berger des brebis.
Le portier lui ouvre, et les brebis écoutent sa voix.
Ses brebis à lui, il les appelle chacune par son nom, et il les fait sortir.
Quand il a poussé dehors toutes les siennes, il marche à leur tête,
et les brebis le suivent, car elles connaissent sa voix.
Jamais elles ne suivront un étranger, mais elles s’enfuiront loin de lui,
car elles ne connaissent pas la voix des étrangers. »
Jésus employa cette image pour s’adresser aux pharisiens,
mais eux ne comprirent pas de quoi il leur parlait.
C’est pourquoi Jésus reprit la parole : « Amen, amen, je vous le dis :
Moi, je suis la porte des brebis. Tous ceux qui sont venus avant moi
sont des voleurs et des bandits ; mais les brebis ne les ont pas écoutés.
Moi, je suis la porte. Si quelqu’un entre en passant par moi,
il sera sauvé ; il pourra entrer ; il pourra sortir et trouver un pâturage.
Le voleur ne vient que pour voler, égorger, faire périr.
Moi, je suis venu pour que les brebis aient la vie, la vie en abondance. »
 
Méditation
Jésus est le bon berger. Il prend soin de nous comme le berger des brebis.
Il marche à notre tête. Comment et quand est-ce que je le suis ? Il nous parle. Comment
et quand est-ce que je l’écoute ? Il est la porte qui permet d’aller et venir. Comment
et quand est-ce que j’accueille et je vis cette liberté ? Il est venu pour que nous ayons
la vie en abondance. Comment et quand est-ce que j’accueille cette vie ?
 
Refrain : « Tu es mon berger ô Seigneur, rien ne saurait manquer où tu me conduis »
 
Profession de foi
Je crois en Dieu, le Père tout-puissant, créateur du ciel et de la terre ;
et en Jésus-Christ, son Fils unique, notre Seigneur, qui a été conçu du Saint-Esprit, est né
de la Vierge Marie, a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, est mort et a été enseveli,
est descendu aux enfers, le troisième jour est ressuscité des morts, est monté aux cieux,
est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant, d’où il viendra juger les vivants et
les morts. Je crois en l’Esprit-Saint, à la sainte Eglise catholique, à la communion des saints,
à la rémission des péchés, à la résurrection de la chair, à la vie éternelle. Amen.
 
Prière
Seigneur, toi le bon berger, nous te confions l’Eglise et toutes les personnes qui y exercent
des responsabilités… Nous te confions les baptisés que tu appelles à devenir bergers de
ton peuple et tous ceux et celles que tu appelles à accomplir un service pastoral... Nous te
confions les responsables du monde, les autorités et tous ceux et celles qui se mettent au
service des autres… Nous te confions les enfants, les femmes et les hommes qui souffrent
et qui peinent… Nous te confions chacune et chacun de nous et tous nos frères et soeurs
présents à notre mémoire, à notre prière…
Et comme Jésus nous a dit de le faire, unis dans le même esprit, nous redisons avec
confiance : Notre Père…
 
Chant « Tu es mon berger ô Seigneur, rien ne saurait manquer où tu me conduis »
https://www.youtube.com/watch?v=CDNNjTH4KHU
 
Bénédiction : « Ce jour que fait le Seigneur est un jour de joie, alléluia ». Qu’Il nous
bénisse et nous garde, le Père, le Fils et le Saint-Esprit. Amen.
 
Prière du Je vous salue Marie

Agenda et messes

                  Site de Cath-ajoie

Mensuel de Bienne et région

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.