Jura Pastoral

Passage de la mort à la vie

Du Silence à l'Alléluia: deux mots bibliques pour célébrer Pâques

Par Grégory Roth

Comment vivre Pâques, le passage de la mort à la vie? Du Silence de la foi à l’Alléluia pascal, cette louange «malgré la mort»: deux petits mots de l’Evangile pour aborder ce grand mystère qu’est la Résurrection, avec le bibliste Jean-Michel Poffet.

«Silence!», cet ferme injonction de Jésus à de quoi surprendre. Elle apparaît deux fois dans la bible: face à l’homme en esprit impur dans la synagogue de Capharnaüm et face à la tempête, comprise comme un esprit mauvais qui désorganise la Création. «Tais-toi» une injonction pour inscrire du silence dans la foi, le grand silence vécu durant l’attente du Samedi-Saint. Interview du bibliste Jean-Michel Poffet, auteur d’un récent livre, 7 petits mots de l’Évangile, parmi lesquels: ‘Silence’ et ‘Alléluia’.

Pourquoi Jésus demande à cet homme de Capharnaüm de se taire, alors qu’il vient de proclamer une sorte de «mini-credo»?

Jean-Michel Poffet: Cette parole «Tu es le Saint de Dieu», déclamée par cet homme en esprit impur, est, en effet, une juste affirmation de foi (Mc 1, 21-28 / Lc 4, 31-37). Mais la foi n’est pas une affaire de mots, elle est une affaire de relation. Cet homme n’est pas en train de confesser sa foi en Jésus et d’entrer en relation avec lui, mais il veut se protéger de lui.

Agenda et messes

                  Site de Cath-ajoie

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.