Jura Pastoral

Assemblée de la Collectivité ecclésiastique cantonale à Boncourt

Comptes 2018 : un excédent de revenus «rassurant»

L’Assemblée de la Collectivité ecclésiastique cantonale catholique-romaine de la République et Canton du Jura (CEC), s’est réunie au soir du jeudi 27 juin à la Maison des œuvres de Boncourt. Les membres de l’Assemblée ont approuvé à l’unanimité les comptes de l’exercice 2018 qui affichent un excédent de produits de plus de 245'000 francs, alors que le budget prévoyait un déficit de près de 100'000 francs.

Habituellement programmée à la fin du printemps, l’Assemblée ordinaire de la CEC - consacrée aux comptes de l’exercice précédent - s’est déroulée le 27 juin à Boncourt. Ce décalage sur la première semaine de l’été explique - probablement - pourquoi cette rencontre n’a réuni qu’une quarantaine des soixante membres du législatif.

Conseil de la CEC De gauche à droite, à la table du Conseil de la CEC : l'abbé Jean Jacques Theurillat (membre invité), Baptiste Allimann, Corinne Berret, Floriane Chavanne, Claude Schaffter, et Philippe Rondez

Philippe Rondez lors de sa présentation des comptes 2018 Philippe Rondez lors de sa présentation des comptes 2018

La présentation des comptes 2018 par Philippe Rondez n’a donné lieu à aucune discussion. L’exercice présente pourtant un excédent de produits de 245'000 francs, auquel on pourrait ajouter les 400'000 francs – non budgétisés – mis en « réserve pour les exercices futurs de la CEC », soit un solde positif de 645'000 francs alors que le budget présenté fin 2017 prévoyait un solde négatif de 100'000 francs pour un montant total de charges de près de 10 millions de francs.

Selon Philippe Rondez, cette différence provient essentiellement des recettes fiscales, « meilleures que prévu » et d’une réduction des charges salariales.

Président de la Commission des finances de la CEC, André Girard n’est pas très optimiste pour les prochains exercices : « Les recettes fiscales vont probablement diminuer avec la nouvelle imposition des entreprises. La réduction du taux de 20,53% à 15% acceptée par le Parlement jurassien pourrait représenter, pour nous, une perte d’un million de francs. De plus, les subventions cantonales pourraient elles aussi être réduites. Actuellement elles représentent 25% de nos produits ».

Après l’approbation des vérificateurs, les membres de l’Assemblée ont approuvé les comptes de l’exercice 2018 à la majorité évidente.

Mme Françoise Maître, présidente de l'Assemblée Mme Françoise Maître, présidente de l'Assemblée

Deux Assemblées le 28 novembre
Troisième point à l’ordre du jour de cette soirée, « l’arrêté 45.004 sur l’appartenance des communes ecclésiastiques à chaque circonscription ». En préambule, Mme Françoise Maître, présidente de l’Assemblée, a rappelé que la fin de l’année sera marquée par le renouvellement de toutes les autorités de la CEC, soit les membres du Conseil, de l’Assemblée et de la Commission juridictionnelle, en novembre prochain. Dans cette perspective, l’ordonnance sur les droits politiques stipule - à l’article 25 - que pour les élections de l’Assemblée de la CEC, les communes ecclésiastiques sont regroupées en circonscriptions et que l’Assemblée de la CEC décide, par voie d’arrêté, de l’appartenance des communes ecclésiastiques dans chaque circonscription, en veillant à faire coïncider les circonscriptions avec les Unités pastorales. Au vote, l’arrêté 45.004 est accepté à la majorité évidente.

Mme Françoise Maître a aussi rappelé que le 28 novembre prochain, « l’Assemblée de fin de législature et l’Assemblée constitutive pour la législature 2020-2023 auront lieu le même jour et non plus sur deux soirées distinctes ».

Un hommage a été rendu à Monique Nicoulin, secrétaire à la CEC depuis 23 ans Un salut tout particulier a été adressé à Monique Nicoulin qui part en retraite, ici avec Céline Chalverat (à droite), de Courrendlin, qui reprendra le poste de secrétaire à la CEC

Bonne retraite Monique !
Avant de lever la séance, Françoise Maître a rendu hommage à Monique Nicoulin, secrétaire à la CEC depuis décembre 1995 et qui prendra, fin juillet, une retraite bien méritée : « Durant ses 23 ans d’engagement, Monique a notamment accompagné et soutenu huit apprentis, soit sept filles et un garçon. Elle a également organisé et rédigé les PV de cinquante assemblées de la CEC. Les dirigeants de la CEC, ses collègues de bureau et l’ensemble des salariés de la CEC ont apprécié sa bienveillance, son accueil et son écoute. Merci Monique ! Tous nos vœux de santé afin que tu puisses jouir d’une belle retraite ».

Pascal Tissier

L'Assemblée en images

cec Madame Lydie Vuillaume Neuenschwander, présidente de la commune ecclésiastique de Boncourt, a présenté ses chaleureuses salutations à la quarantaine de membres de l'Assemblée réunis pour l'occasion dans la salle paroissiale.

En marge de l'Assemblée

L'association «Amitié en humanité» se présente

Mohammed Filali et Alexandre Müller (àdroite) ont présenté l'association «Amitié en humanité» Mohammed Filali et Alexandre Müller (àdroite) ont présenté l'association «Amitié en humanité»

Après la partie statutaire, Messieurs Alexandre Müller et Mohammed Filali ont présenté « Amitié en humanité », l’association interreligieuse qu’ils ont fondée avec quatre autres personnes au lendemain des attentats de Charlie Hebdo du 7 janvier 2015. Cette association regroupe des personnes appartenant à des communautés et des confessions diverses, privilégiant le respect, la tolérance, la cohésion sociale et la paix. Les deux orateurs ont invité les membres de l’Assemblée à venir le 22 septembre prochain au traditionnel pique-nique de l’amitié qu’ils organisent chaque année à la cabane du Sacy à Courtételle.

www.amitieenhumanite.com

Autre article concernant cette association

Agenda et messes

                  Site de Cath-ajoie

Mensuel de Bienne et région

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.