Jura Pastoral

Bâle: près de 100'000 personnes engagées pour Taizé

Fabian Dinkel coordonne la Rencontre de Taizé pour la Suisse | © Georges Scherrer Fabian Dinkel coordonne la Rencontre de Taizé pour la Suisse | © Georges Scherrer

13.12.2017 par Georges Scherrer, kath.ch/traduction et adaptation: Raphaël Zbinden

Environ 20’000 jeunes de plus de 45 pays devraient participer à la 40e Rencontre européenne de Taizé, du 28 décembre 2017 au 1er janvier 2018, à Bâle. Les organisateurs cherchent encore des hébergements chez des personnes privées pour les participants.

Selon les responsables de la communauté œcuménique, il manque encore plusieurs milliers de lits. “Nous recherchons des personnes et des familles disposées à accueillir des jeunes”, indique à kath.ch Fabian Dinkel, coordinateur suisse de la rencontre de Bâle. Il précise qu’il ne s’agit normalement que de personnes de plus de 18 ans. Dans le cas où une personne mineure devait être hébergée, elle serait accompagnée d’un adulte.

Un sac de couchage pour tous

Fabian Dinkel précise que les participants ne recherchent pas spécialement le dépaysement. Ils seront reconnaissants d’être accueillis “comme à la maison”, plutôt que dans une salle de sport. Le responsable de Taizé souligne toutefois que les jeunes ne sont pas très exigeants sur le confort et qu’ils prendront avec eux un sac de couchage. “Les hôtes peuvent se contenter d’offrir deux mètres carrés d’espace pour un jeune et son sac de couchage, quatre déjeuners et un repas de midi”. Les invités sont censés quitter la maison à 8h du matin et y revenir à 22h. Ils participeront toute la journée au programme de la rencontre.

Agenda et messes