Jura Pastoral

Bâle se prépare à accueillir la prochaine rencontre européenne de Taizé

Taizé Sara Fruga et Fabian Dinkel, membres du comité d'organisation de la prochaine rencontre européenne de Taizé. (© Pierre Pistoletti)

10.11.2017 par Pierre Pistoletti

Environ 15’000 jeunes envahiront la ville de Bâle lors de la prochaine rencontre européenne de Taizé, du 28 décembre au 1er janvier 2018. Le comité d’organisation fait face à de véritables défis logistiques qui nécessitent une organisation rigoureuse. Etat des lieux à quelques semaines de la rencontre. 

Le premier défi reste l’hébergement, explique le comité d’organisation à l’occasion d’une conférence de presse organisée le 9 novembre 2017 à Bâle. “Dans l’idéal, nous souhaitons que chaque jeune puisse trouver une place en famille d’accueil”, affirme Frère Benoît, responsable de la communication de la communauté œcuménique de Taizé.

La tâche s’avère ardue pour la douzaine de bénévoles et les six religieux qui préparent activement cette rencontre depuis le QG de Bâle. Elle implique une étroite collaboration avec des centaines de paroisses de toute confession. “Nous essayons de mettre en place de petits comités de bénévoles au niveau local afin qu’ils puissent ensuite solliciter les familles”, explique dans un allemand parfait Sara Fruga – la jeune Polonaise a rejoint la cité rhénane en septembre dernier pour se consacrer à l’organisation de l’événement. La recherche est en cours, en Suisse romande notamment, où 200 jeunes devraient trouver un lieu d’accueil du côté de Delémont.

Agenda et messes