Jura Pastoral

Célibat sacerdotal ? Pour un libre choix !

Bernard Litzler s'entretient avec Maxime Morand et Claude Ducarroz

La pratique du célibat sacerdotal imposé devrait-elle évoluer? Six prêtres – ou anciens prêtres – romands plaident pour l’abolition de cette doctrine. Ils publient “Prêtres… et demain?” aux éditions Saint-Augustin. Pour en parler, nous recevons Maxime Morand et Claude Ducarroz, qui ont tous deux participé à la rédaction de cet ouvrage.

22.05.2019 par Rédaction cath.ch

Prêtres… et demain? Cliquez sur l'image pour voir la vidéo (23 min.) sur le site de cath.ch

Claude Ducarroz est prêtre catholique. Prévôt émérite de la cathédrale de Fribourg, il est engagé dans la recherche et la pratique œcuméniques, membre du Groupe des Dombes.

Maxime Morand a été ordonné prêtre pour le diocèse de Sion. Après avoir quitté le sacerdoce, il se lance dans une carrière en ressources humaines. Il a notamment oeuvré pour le Crédit Suisse ou Lombard Odier. (cath.ch/pp)

Prêtres... et demain? Six récits de vie, de grâce et de liberté, suivis d’un appel

François-Xavier Amherdt, François Gachoud, Claude Duccaroz, Maxime Morand, Michel Salamolard, Jean-Cyprien Pitteloud

Ce livre tombe à l’heure où beaucoup s’interrogent sur le sens du ministère pastoral dans l’Eglise romaine et la-tine. Il est le fruit d’un travail original et de longue haleine entre six amis, tous ordonnés prêtres catholiques, ayant persévéré ou non dans cette voie.

Six amis, dont trois ayant persévéré dans leur ministère de prêtres et trois autres ayant changé d’orientation en cours de route, témoignent de leur parcours avec une grande liberté de ton et un profond respect mutuel. Ils confient ces lignes à l’at-tention de toutes celles et ceux qui s’intéressent à l’évolution actuelle et future de l’Eglise catholique et attendent d’elle un témoignage crédible.

La démarche est originale : chaque auteur relit sa propre vie et son itinéraire, au service de l’Eglise et de la société, en revenant sur les joies, les freins et les carrefours opérés -parfois en couple. La place laissée à l’Autre et son apport sont prépondérants. Chaque récit est suivi d’un forum où les coauteurs réagissent au témoignage proposé. Ils espèrent ainsi éveiller l’esprit critique des lectrices et des lecteurs. Un tel espace de discussion est donc appelé à se prolonger.

A la fin, tous adressent -d’une même voix, sans polémique et au travers d’une réflexion théologiquement fondée -un appel en faveur du libre choix du célibat pour les candidats à la prê-trise catholique : Nous croyons qu’une telle ouverture, sans négliger les bénéfices de la tradi-tion, illustrerait mieux la liberté de l’Evangile et favoriserait un plus riche service du peuple de Dieu.

Il s’en dégage une tapisserie inspirante, tissée par de longues et belles amitiés pas seulement « naturelles», mais nourries aussi par une fraternité toute «presbytérale». Entre confidences, remises en question constructives et chemins de sublimation heureuse, soutenus par une foi vive et des ressources puisées entre autres dans la montagne, la peinture ou l’écriture, une ligne de crête demeure : Tous les six, nous sommes des prêtres. Nous avons tous gardé avec notre Eglise un lien «ombilical», avec une bonne dose de liberté critique qui n’empêche ni la gratitude ni l’engagement. La fécondité de leur témoignage, tout comme leur riche production bibliographique qui ponctue l’ouvrage, manifeste que la grâce de leur sacerdoce est toujours à l’œuvre.

Deux postludes (la source trinitaire et l’avenir pastoral) rassemblent, sous forme de relecture, la quintessence de ces témoignages, d’où jaillit un profond sens de l’humain et du divin. L’ouvrage se termine par une annexe fort appropriée : on y trouve un essai de profil des personnes en charge des communautés chrétiennes ainsi que dans une perspective de formation et d’accompagnement aux ministères ecclésiaux une grille d’évaluation du potentiel de leadership du candidat approché. Les auteurs sont bien connus en Suisse romande et au-delà. Plusieurs ont des engagements sur le plan international et ont publiés plusieurs livres aux Editions Saint-Augustin. On trouvera une présentation d’eux dans l’ouvrage.

Arnaud Join-Lambert, théologien réputé, spécialiste des évolutions pastorales dans l’Eglise catholique, donne à l’ouvrage une préface qui en décrit avec bonheur et justesse le sens et l’esprit.

Cet ouvrage, ponctué d’illustrations de Maxime Morand, fait suite à un premier livre aux Editions Saint-Augustin coécrit par Michel Salamolard et Maxime Morand, fruit d’un travail mené avec une équipe plus large et publié en 2011 : Prêtres et après ?

 

 

 

Prêtres… et demain?

Six récits de vie, de grâce et de liberté, suivis d’un appel – pour un libre choix du célibat,

  • François-Xavier Amherdt
  • François Gachoud
  • Claude Ducarroz
  • Maxime Morand
  • Michel Salamolard
  • Jean-Cyprien Pitteloud

Saint-Augustin, Saint-Maurice, 2019.

Agenda et messes

                  Site de Cath-ajoie

Mensuel de Bienne et région

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.