Jura Pastoral

Devenir humain

Avance en eau profonde

Le Père Yves Burdelot est l'auteur du livre bien connu "Devenir humain" (voir ci-contre).  

Licencié ès lettres-philosophie, professeur de philosophie en lycées privés à Saint-Lô, puis à Cherbourg, il a été responsable pédagogique d'un ensemble autonome de classes terminales pendant vingt-cinq ans. Il a été chargé de recherches dans le domaine des nouvelles expressions de la foi.

Décédé en 2005,  ce prêtre-enseignant du diocèse de Coutances et Avranches avait animé en 2004 une session de formation à Strasbourg pour l'Eglise du Jura pastoral: avance en eau profonde ! En ce début d'année, sa proposition chrétienne reste actuelle en cette période de pandémie. Il nous invite à vivre comme le Christ AVEC les autres pour construire cette Création nouvelle, celle de notre Humanité renouvelée en Dieu.

Lire le film

Extrait d'un article de Pierre Collet à propos de son livre, " Devenir humain " :

" Il commençait son livre par ces mots : "Si pour aller à Dieu, la route te manque, fais-la !". Quatre options de départ caractérisent sa démarche : Mettre de l’intelligence dans les démarches croyantes – Présenter le chrétien comme un chercheur de sens plutôt qu’un possesseur de vérité – Jeter un regard positif sur la modernité – Considérer le fait de vivre dans un monde incroyant comme une chance… Ce n’est que par ce chemin d’humanité que ce qu'il appelle la "proposition chrétienne" retrouvera quelque crédibilité, que nous retrouverons le goût du Dieu "amoureux" de Jésus, que l’Église pourra révéler quelques signes du Royaume.

Et il terminait son livre par ce "Credo à l’envers" – à l’envers parce qu’il ne partirait pas de vérités à admettre mais de la démarche de la vie et de la foi elle-même – que beaucoup connaissent mais qu’il nous plaît de redire ici :

Je crois à la vie nouvelle que rien ne pourra détruire ni la mort, ni le péché. Je le crois parce que je l’expérimente déjà dans le partage communautaire, qui doit s’ouvrir pour réaliser l’assemblement universel des croyants.

Je crois en l’Esprit qui m’ouvre aux autres – et me révèle à moi-même – à travers cette tension vers la communauté humaine.

Je crois en Jésus le Messie. En lui, cette vie nouvelle a été manifestée à la perfection. Identifié à la Source de tout amour, Il est désormais le modèle de tout amour. Je crois que cet homme est vivant parce que ceux qui ont partagé son histoire, qui l’ont vu vivre, souffrir et mourir ont fait l’expérience, après sa mort, de cette vie "ressuscitée". Je crois, comme eux, que cet homme, visage de Dieu, né d’une femme, et seul Seigneur des humains, venait de Dieu.

Dans cette foi, je crois au Dieu-qu’il-appelait-son-Père, en qui je reconnais la Source de toute vie, le Créateur et la destinée du monde "

Devenir humain, Yves Burdelot, Collection Théologies, Cerf,  352 pages - janv. 2002

 

Peut-on encore penser le christianisme ? Hommes et femmes d'une société sécularisée et laïque, nous voyons que les mots pour le dire paraissent usés. Il ne suffit même pas d'employer les mots de la langue courante. Ce sont les notions elles-mêmes qu'il faut revisiter et confronter aux valeurs et aux attitudes contemporaines. Celles d'une mentalité légitimement critique. Face à elle, la proposition chrétienne ne peut revendiquer ni privilège ni dispense sauf à se vouer elle-même au musée des idées mortes. Et aucun parapet doctrinal ne permet au croyant d'esquiver la question. Aujourd'hui, parmi ceux qui cherchent le sens de l'existence, les chrétiens parlent du salut, en se référant à Jésus le Nazaréen qui porte le visage d'un Dieu bien inaccoutumé. Appuyés sur sa parole, ils voudraient adopter une certaine façon de vivre qui pourrait sauver la vie. Ils s'engagent aussi pour que leurs Églises soient plus proches de l'humanité. Ils relisent l'Évangile en s'éclairant aux lumières, humbles et terriennes, à l'aide desquelles notre monde cherche sa route. Disant cela, que donnent-ils à penser ? Assumant les exigences de la modernité aussi bien que l'originalité du christianisme, la proposition chrétienne, loin d'être ésotérique ou dépassée, constitue une des voies par lesquelles chacun peut devenir humain et aller vers soi-même aujourd'hui. Un chemin d'humanité, humble et ouvert. C'est ce que ce livre a tenté : relire la foi chrétienne, toute la foi, comme une proposition pour redécouvrir, en toutes ses dimensions, ce qui fait notre chair

Agenda et messes

                  Site de Cath-ajoie

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.