Jura Pastoral

L’Eglise catholique doit faire des économies

Assemblée de la Collectivité ecclésiastique cantonale catholique-romaine de la République et Canton du Jura (CEC), le 29 novembre 2021, à Alle

La Collectivité ecclésiastique cantonale (CEC) a accepté un budget 2022 en chiffres rouges à hauteur de 59’792 francs. Le déficit se serait élevé à près de 877'000 francs si le Conseil n’avait pas puisé dans différentes réserves et ce, malgré une légère hausse envisagée de la fiscalité des entreprises. Suivant une proposition de la commission des finances (COFI), le Conseil de la CEC a revu les subventions qu’il attribue chaque année aux écoles « libres ». 

Assemblée de la CEC du 29 novembre 2021 Le Conseil de la CEC avec, de gauche à droite, l’abbé Jean Jacques Theurillat (membre invité), Corinne Berret, Baptiste Allimann, Floriane Chavanne, Pierre Frund, et Carole Pelletier. Puis, Cédric Latscha, président de l’Assemblée, et Pierre-André Schaffter, administrateur de la CEC.

Lundi soir, 29 novembre, c’est dans la salle paroissiale de Alle, que la quarantaine de membres de l’Assemblée de la Collectivité ecclésiastique cantonale catholique-romaine de la République et Canton du Jura (CEC) a accepté – sans la moindre discussion – le budget 2022 qui lui a été présenté par Pierre-André Schaffter, administrateur de la CEC et Pierre Frund, chargé des finances au Conseil de la CEC. Ce Budget prévoit un excédent de charges de 59'792 francs, après un prélèvement de 817’168 francs dans plusieurs réserves, soit un déficit global de 876'960 francs pour un exercice qui frôle les 10 millions de francs.

Assemblée de la CEC du 29 novembre 2021 Pierre Frund, responsable des finances au Conseil de la CEC

Subventions aux écoles
Avant même l’entrée en matière sur le budget, Mme Raphaëlle Stegmann, présidente de la Commission des finances (COFI), a présenté les points sur lesquels il serait possible de faire des économies pour, entre autres, réduire le montant global de l’exercice et les ponctions dans les réserves. Ladite COFI a ainsi proposé au Conseil de la CEC de revoir ses contributions aux « écoles libres », soit le « Collège et lycée Saint-Charles SA » et la « Fondation de l’école Sainte-Ursule » à Porrentruy, ainsi qu’à la Maison Chappuis, à Soyhières.

Selon Pierre Frund, responsable du dicastère des finances au Conseil de la CEC, dès 2022, les deux institutions catholiques bruntrutaines recevront chacune un forfait annuel de 84'000 francs, auquel s’ajoutera un montant de 295 francs par élève domicilié dans le Jura. Ainsi, avec ses cent élèves, la subvention 2022 du Collège Saint-Charles s’élèvera à 113'500 francs (- 21'500 francs), alors que la subvention 2022 de l’Ecole Saint-Ursule, avec ses 93 élèves, sera de 111'435 francs (+ 21'435 francs). Si la clé de calcul se veut plus équitable pour les institutions, elle ne représente finalement que 65 francs d’économie.

Pascal Tissier

Assemblée de la CEC du 29 novembre 2021 Pierre Frund lors de son exposé concernant les écoles

"Impossible de tourner la page"

Paroles du vicaire épiscopal

Assemblée de la CEC du 29 novembre 2021 L'abbé Jean Jacques Theurillat

En ouverture de séance, l’abbé Jean Jacques Theurillat a rappelé qu’au lendemain du premier dimanche de l’avent, l’Eglise entame « une nouvelle année liturgique, une nouvelle année de prières et de célébrations ». Membre invité du Conseil de la CEC, le vicaire épiscopal du Jura pastoral, n’a pas manqué d’évoquer les ultimes mesures sanitaires dictées par le canton : « Avec le commencement d’une nouvelle année, nous aimerions pouvoir laisser derrière nous tout ce qui nous a pesé : la pandémie de Covid, les restrictions, la peur et l’inquiétude concernant la santé et le travail. Malheureusement, le renforcement des mesures sanitaires, décidées à partir de ce jour dans le Jura, nous prouve qu’il n’est pas possible de simplement tourner la page ».

Agenda et messes

Les infos Covid au 20 DéCembre

                  Site de Cath-ajoie

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.