Jura Pastoral

L’abbé Bernard Miserez au Vorbourg: servir et accueillir

Bulle le 22 août 2018. L'abbé Bernard Miserez. | © B. Hallet Bulle le 22 août 2018. L'abbé Bernard Miserez. | © B. Hallet

L’abbé Bernard Miserez, encore curé de Bulle (FR) quelques jours, évoque son prochain ministère à Notre-Dame du Vorbourg (JU), les paroissiens qu’il quitte et sa vocation. Le natif de Saint-Ursanne sera de retour au pays le 1er septembre 2018 pour “servir et accueillir“.

 “Il faudra peut-être repenser… Enfin, je vais laisser passer les premiers mois et je verrai“. A l’entendre, c’est tout vu, il se réjouit de la perspective de ce beau ministère: le service, l’accueil et l’écoute. Son rôle consistera à ouvrir à toutes et tous ce lieu de pèlerinage perché au-dessus de Delémont. Il y servira les gens de passage. L’abbé Miserez s’en défend mais il bouillonne d’idées. L’accueil, ajoute-t-il, est primordial car, au Vorbourg, tout le monde “doit se sentir à la maison“.

Bernard Miserez va vers l’inconnu mais il est confiant, c’est dans sa nature. Natif de Saint-Ursanne (JU), l’abbé ne sera toutefois pas trop dépaysé. Il revient au pays après 13 ans. Il laisse derrière lui une unité pastorale de 13 paroisses, la responsabilité d’une équipe de 13 personnes, le Conseil de gestion, le Conseil de communauté. “C’est un changement qui m’interroge“. Il se convertira à la mission. Celle d’accompagner, de recevoir les gens, avec ou sans rendez-vous. Passer de la cure de Bulle à l’accueil au Vorbourg ne l’afflige pas, au contraire il y voit une chance. “Là-bas, je serai plus disponible“.

Agenda et messes

                  Site de Cath-ajoie

La chonique dès 6h20 "postcast"

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.