Jura Pastoral

La Vierge de l'Ajoie

A Porrentruy, Notre-Dame de Lorette

Par Grégory Roth

La ville de Porrentruy (JU) est fière de son petit sanctuaire marial dédié à Notre-Dame de Lorette. Construite au 17e siècle, la chapelle rappelle que la Vierge est intervenue pour protéger la capitale de l’Ajoie des assauts suédois, lors de la Guerre de Trente Ans. Rencontre avec le chapelain du lieu, le chanoine Jacques Oeuvray.

Silhouette proéminente de l’aile périphérique nord-est de Porrentruy (JU), la chapelle de Lorette accueille les pèlerins venus d’Ajoie et d’ailleurs. «Beaucoup viennent ici pour demander protection à la Vierge. Elle a sauvé la ville de Porrentruy une fois, elle continue de nous protéger aujourd’hui…», explique le chapelain de Lorette. «Chaque jour, des gens visitent les lieux. Ils cherchent avant tout le calme et la paix. Ils allument volontiers un cierge et déposent des fleurs quelques fois».

Une permanence spirituelle

Résidant dans l’annexe de la chapelle depuis sa retraite en 2009, le chanoine Jacques Oeuvray assure une sorte de permanence spirituelle pour ceux et celles qui viennent vers lui avec des demandes particulières. Il accueille des personnes pour le sacrement du pardon et bénit régulièrement des anniversaires de mariages et décès, entre autres fêtes familiales. Et tous les mardis soir à 18h – en temps normal–, il célèbre la messe dans une chapelle comble, réunissant des fidèles de tout le doyenné d’Ajoie-Clos-du-Doubs.

Incontournable Assomption

La chapelle bruntrutaine de Lorette a son rendez-vous annuel incontournable. A la fête de l’Assomption, chaque 15 août, près d’un millier de fidèles avancent en procession jusqu’à Notre-Dame de Lorette, en marchant à la suite de la Vierge des Annonciades – ladite statue que les Sœurs tournèrent face aux troupes suédoises afin que Porrentruy  soit épargné et dont la prière fut exaucée le lendemain, jour de l’Annonciation, le 25 mars 1634, avec l’apparition d’une épaisse nuée qui contraint les envahisseurs à passer à côté de la ville. Et c’est en l’honneur de cette protection, qualifiée de miracle, que l’on érigea la chapelle en 1653-57. (cath.ch/gr)

Agenda et messes

                  Site de Cath-ajoie

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.