Jura Pastoral

La sainteté accessible à tous

. Abbé Hyacinthe

En préparation à la fête de la Toussaint, l’abbé Hyacinthe nous présente le récent document du pape François « Soyez dans la joie et l’allégresse ».

Avec le Pape François, la sainteté devient accessible à tous. En effet, dans son Exhortation apostolique « Gaudete et exsultate », le pape parle de la sainteté dans le monde actuel en des termes très concrets et très réalistes qui nous permettent d’envisager la sainteté avec une grande et joyeuse espérance pour tous.

La grande espérance que suscite en nous cette exhortation, c’est l’affirmation massive qui souligne que la sainteté n’a rien à voir avec le perfectionnisme moral qui pourrait facilement nous faire sombrer dans le découragement. « Il ne faut pas se décourager, écrit le pape, quand on contemple des modèles de sainteté qui semblent inaccessibles » (N° 11). La sainteté n’est pas une prérogative réservée à des élites ou à quelques privilégiés. « Pour être saint, il n’est pas nécessaire d’être évêque, prêtre ou religieux. Bien des fois, nous sommes tentés de penser que la sainteté n’est réservée qu’à ceux qui ont la possibilité de prendre la distance par rapport aux occupations ordinaires, afin de consacrer beaucoup de temps à la prière. Il n’en est pas ainsi » (N° 14). C’est tout le monde qui est appelé à la sainteté en vivant avec amour… là où chacun se trouve. Que l’on soit consacré ou marié, père, mère, grand-mère, ouvrier ou une autorité, nous sommes tous concernés.

. Soyez dans la joie et l'allégresse !

Le pape affirme clairement que les saints ne sont pas uniquement ceux qui sont « déjà béatifiés ou canonisés ». Il y a aussi « des saints de la porte d’à côté » car « l’Esprit Saint répand la sainteté partout dans le peuple fidèle de Dieu » (N° 6) et même en dehors de l’Eglise catholique et dans des milieux très différents (N° 9). Concrètement, dit le pape : « Je vois la sainteté dans le patient peuple de Dieu : chez ces parents qui éduquent avec tant d’amour leurs enfants, chez ces hommes et ces femmes qui travaillent pour apporter le pain à la maison, chez les malades, chez les religieuses âgées qui continuent de sourire… C’est cela la sainteté de la porte d’à côté, de ceux qui vivent proche de nous et sont un reflet de la présence de Dieu » (N° 7).

Etre un reflet de la présence de Dieu en nous, c’est rayonner, refléter autour de nous la lumière et la joie profondes qui nous habitent. D’où le titre même du message du Pape : « Gaudete et exultate, Réjouissez-vous et soyez dans l’allégresse ». La joie est donc un des traits caractéristiques de la sainteté. On connait l’adage qui dit : « un saint triste est un triste saint ». « Soit saint en vivant avec joie ton engagement », écrit le pape François. (N° 14). Nos visages rayonnant de joie reflète donc « la beauté multiforme qui provient de l’amour du Seigneur » en nous (N° 15).

En définitive, cette exhortation du pape devrait nous enthousiasmer tous et nous encourager à laisser « la grâce de notre baptême porter du fruit sur le chemin de la sainteté ». Car la sainteté est avant tout un don que Dieu nous a réservé en ses largesses, bien au-delà de notre faiblesse. « Elle est la rencontre de notre faiblesse avec la force de la grâce de Dieu » (N° 34). Seul Dieu est capable d’aimer ce qu’il y a d’unique et de précieux en tout homme et de dégager la parcelle de cristal qui reflète la lumière divine en chacune et chacun de nous tous.

Abbé Hyacinthe N’Guezi Ya Kuiza

Agenda et messes

                  Site de Cath-ajoie

La chonique dès 6h20 "postcast"

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.