Jura Pastoral

Le Père Gaido a été décoré : les photos !

Une messe particulière pour un homme d'exception

Un ambassadeur, un ministre, le vicaire épiscopal, l'administrateur de la CEC, le président du Conseil de paroisse de Moutier et la communauté de langue portugaise se sont retrouvés samedi 19 janvier, à la chapelle du Righi, à Delémont où, en début de soirée, le père Orlando Gaido, responsable de la Mission catholique des langues espagnole et portugaise du Canton du Jura et de Moutier, a été décoré de l’ordre de l’infante Dom Henrique, pour services rendus au Portugal. Une messe particulière pour un homme d'exception au cours de laquelle les discours ont succédé à l'eucharistie, musique et costumes traditionnels en prime.

Chapelle du Righi, le 19 janvier 2019 Chapelle du Righi, le 19 janvier 2019

« Dans l’Eglise, il ne peut pas y avoir de différence en raison de l’origine, de la nationalité ou de la langue, car tous les baptisés trouvent leur unité en Jésus Christ ». Selon l’abbé Jean Jacques Theurillat, pour un chrétien, cette affirmation ne doit pas se limiter à des paroles, mais se traduire par des actes : « Toute la vie et tout le ministère de l’abbé Orlando Gaido sont une concrétisation de cette affirmation ». Samedi dernier à Delémont, dans une chapelle du Righi pleine à craquer, le vicaire épiscopal du Jura pastoral a rappelé le parcours de l’abbé Orlando Gaido qui partage avec le pape François le fait d’être d’origine piémontaise et d’être né en Argentine : « Il a étudié au Brésil et en Italie, avant d’exercer son ministère en Italie, en Argentine, en Allemagne et, depuis 1994, ici en Suisse, dans le Jura. Autant de lieux pour exprimer la fraternité entre tous les êtres humains ».

Ministre de la Formation, de la Culture et des Sports, Martial Courtet a relevé l’excellente collaboration qui existe entre le Bureau de l'intégration du Service de la population et les actions du Père Gaido : « C’est en travaillant de manière complémentaire, au fil du temps, que le soutien actuel a pu être mis en place. Ce travail favorise une meilleure compréhension mutuelle et, dès lors, une meilleure intégration ».

Dans son exposé, le vice-président du Gouvernement jurassien a souligné la nécessité de favoriser le dialogue entre les communautés et a rappelé que la cinquième édition de la Croisée des migrants aura lieu les 23 et 24 mars prochain, à la Croisée des Loisirs à Delémont.

Pour conclure son intervention, Martial Courtet a repris une citation de Nelson Madela : « Si vous parlez à un homme dans une langue qu’il comprend, vous parlez à sa tête. Si vous lui parlez dans sa langue, vous parlez à son cœur ».

A tout seigneur tout honneur

Cette messe présidée par le Père Orlando Gaido, accompagné par l’abbé Jean Jacques Theurillat, a été marquée par la présence de Monsieur António Manuel Ricoca Freire, dans la procession des offrandes : alors que des enfants ont remis du pain et du raisin aux prêtres, l’ambassadeur du Portugal a déposé une boîte dans les mains du Père Gaido. La liturgie eucharistique s’est poursuivie et ce n’est qu’à la fin de la messe que, très solennellement, M. António Manuel Ricoca Freire a ouvert l’écrin, a présenté la médaille de l’ordre de l’infante Dom Henrique à l’assistance avant de l’épingler – au nom de Monsieur Marcelo Rebelo de Sousa, l’actuel président du Portugal – sur le cœur du Père Orlando Gaido : un grand moment d’émotion salué par les applaudissements de la communauté portugaise présente.

Très souriant, apparemment très heureux d’être là, l’ambassadeur du Portugal en Suisse n’a pas été avare de compliments – en français et en portugais – envers le Père Gaido : « Il n’est jamais aisée de désigner des personnes susceptibles d’être décorées pour services rendus au pays, dans la promotion de sa culture, de ses valeurs et de son histoire, surtout lorsqu’il faut l’attribuer à l’étranger. Cette décoration remise au Père Gaido est la reconnaissance d’une vie, de son œuvre magnifique. Elle est aussi un encouragement pour tous les autres Portugais d’ici de le suivre dans sa mission ».

A la veille de ses 80 ans, l’abbé Orlando Gaido a présidé « sa » messe en laissant la parole à ses invités. Après chaque intervention, avec modestie, il s’est contenté de remercier les orateurs.   

La célébration s’est achevée comme elle a commencé, avec la procession de couples de danseurs en costume traditionnel, accompagnés en musique par un tambour et un accordéoniste. Quant à la soirée, elle s’est poursuivie autour d’un verre de l’amitié et d’un souper convivial avec la communauté lusitanienne du Jura.

Les images de la célébration

Vu sur Twitter...

Twitter

Vu sur Canal Alpha...

Canal Alpha Cliquer sur l'image pour voir la vidéo

Agenda et messes

                  Site de Cath-ajoie

La chonique dès 6h20 "postcast"

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.