Jura Pastoral

Les Céciliennes se fêtent par trois "régionales"

Assemblée générale de la Fédération des Céciliennes du Jura (FCJ)

AG des Céciliennes 2019

Le 24 mars dernier, comme tous les troisièmes dimanches de carême, une petite centaine de délégués des sociétés Sainte-Cécile de tout le Jura pastoral s’est retrouvée au Centre l’Avenir à Delémont pour assister à l’assemblée générale de leur Fédération, une rencontre durant laquelle les programmes des trois prochaines fêtes régionales ont été présentés.

La 144e assemblée générale de la Fédération des céciliennes du Jura (FCJ), présidée par Marie-Thérèse Fleury, s’est déroulée comme du papier à musique… et sans fausses notes, si ce n’est, qu’une fois encore, le Comité central a été amené à annoncer la perte d’une cinquantaine de ses membres (-47) et la démission de deux chorales, soit les sociétés de Bonfol et de Grandfontaine-Damvant.

Les voix de la FCJ déchantent en passant ainsi sous les barres symboliques des 1000 membres (966) et des 50 sociétés. Il faut se rappeler qu’il y avait encore 1246 choristes répartis dans 57 chorales en 2010…

Formalité incontournable, l’énumération de l’exercice comptable de la Fédération par Isabelle Voyame a donné lieu à un grand éclat de rire lorsque la caissière a annoncé le montant des intérêts bancaires : « Cinq centimes ». Pour info, les comptes 2018 de la FCJ présentent excédent de charges d’un peu plus de 400 francs.

Elus par acclamation
Parmi les points à l’ordre du jour, la nomination de deux nouveaux membres à la Commission de musique pour succéder à Rémy Julien, de Bourrignon, et Pierre Migy, de Saint-Ursanne, tous deux démissionnaires. Marie-Thérèse Fleury leur a rendu hommage et a proposé Jacinthe Gindrat, de Charmoille, et Jacques Choffat, de Bassecourt, qui ont été élus par un levé de main de l’assemblée puis par les applaudissements des délégués.

Trois régionales avant l’été
Après les « régionales » de 2013, à Alle, Courrendlin et Moutier ; puis la « centrale » de 2016 à Courroux ; et selon l’alternance triennale prévue dans les statuts de la FCJ, l’année 2019 sera animée par les traditionnelles Fêtes régionales.

Pour le district « Ajoie / Clos-du-Doubs », elle aura lieu le dimanche 19 mai à Courtemaîche, avec un concert à 9h qui devrait réunir plus de 250 chanteurs, qui animeront ensuite une messe présidée par l’abbé Jean Jacques Theurillat, vicaire épiscopal pour le Jura pastoral. Informations détaillées sur le site www.ceciliennes-courtemaiche.ch

Pour le secteur « Franches-Montagnes / Jura bernois », la fête aura lieu le dimanche 2 juin à Saignelégier, avec des concerts (matin et après-midi) entrecoupés par un apéritif sur le parvis de l’église, un grand repas au Centre de loisirs et une messe à 10h, là aussi présidée par l’abbé Jean Jacques Theurillat, vicaire épiscopal.

Dans la Vallée de Delémont, la fête régionale se déroulera les vendredi 14 et dimanche 16 juin, à Bassecourt avec environ 400 chanteurs. Le vendredi à 20h, concert à la halle de gymnastique avec les Enfants du cœur et l’Octuor vocal de Sion. Puis, le dimanche, répétition à l’église avant la messe à 9h30 présidée par l’abbé Pierre Girardin, l’aumônier de la FCJ. Après la célébration, apéritif et repas à la Halle des fêtes suivi d’un concert à l’église.

AG Céciliennes 2019 De gauche à droite, Pierre-André Clivaz, président de la Commission de musique ; Francine Girardin ; Isabelle Voyame, caissière ; Marie-Thérèse Fleury, présidente ; Marie Lopinat, secrétaire ; abbé Pierre Girardin ; et Sylvianne Etienne.

Humour

Les dix règles d’or du bon choriste

AG Céciliennes 2019 Pierre-André Clivaz

Au terme de son rapport annuel, Pierre-André Clivaz, président de la Commission de musique de la FCJ, s’est amusé à rappeler avec humour les dix règles d’or du bon choriste :

 

  • Chante le même chant que les autres.
  • Prends ton temps pour tourner les pages.
  • Arrête-toi à la fin de la première strophe et discute longuement pour savoir si l’on chante la deuxième ou la cinquième strophe. Le chef apprécie beaucoup.
  • Si tu chantes une fausse note, jette un regard furieux vers ton voisin de droite ou de gauche.
  • Si tous les autres se trompent sauf toi, suis ceux qui se trompent.
  • Si un passage est difficile, ralentis ; s’il est facile, accélère. Tout s’arrangera à la fin (rendez-vous au point d’orgue).
  • Si tu es perdu, arrête tout le monde et dis : « Il me semble qu’on a monté »
  • Si, par ta faute, la chorale a dû s’arrêter, explique en détail pourquoi tu t’es trompé. Tout le monde sera très intéressé.
  • Une fausse note chantée avec timidité est une fausse note. Une fausse note chantée avec autorité est une interprétation.
  • Quand les autres ont fini de chanter, tu ne dois pas chanter les notes qui te restent sur la partition.

Agenda et messes

                  Site de Cath-ajoie

Mensuel de Bienne et région

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.