Jura Pastoral

Nouvel itinéraire pour Marie-Josèphe Lachat

« Marie-Jo, lève-toi et marche ! »

Marie-Josèphe Lachat Marie-Josèphe Lachat, avec son sac à dos, et l'abbé Claude Nicoulin

Au matin du jeudi 5 juillet, Marie-Josèphe Lachat est arrivée au Centre Saint-François prête à entamer sa longue marche de trois mois à travers la France pour se rendre en Galice, à la cathédrale de Saint-Jacques de Compostelle, à près de 2200 km de la capitale jurassienne. Dans la chapelle, son sac à dos déposé devant l’autel, celle qui a dirigé cette institution durant près de 20 ans était entourée par une vingtaine d’amis, de proches et de collègues.

Au terme de la messe célébrée par l’abbé Claude Nicoulin, accompagné par l’abbé Jean Jacques Theurillat, c’est Olivier Daucourt, le nouveau directeur du Centre Saint-François, qui a déposé sa griffe sur le crédential ; la feuille de route ; que Marie-Josèphe fera signer et tamponner à chacune des étapes de son pèlerinage.

Dans son homélie, l’abbé Nicoulin a évoqué un article de la revue Panorama : « Il est urgent de ralentir ! », avec des témoignages de marcheurs sur les rencontres en chemin : « Il est vrai que notre vie quotidienne ressemble souvent à une course, un sprint… S’arrêter, prendre le temps de lire, de méditer, de prier, permet de se focaliser sur ce qui est essentiel ». Faisant écho à l’Evangile du jour (Mt 9, 1-8) dans lequel Jésus se retrouve face à un paralysé… l’abbé Claude Nicoulin s’est adressé à son amie : « Marie-Jo, ce matin le Seigneur te le dit : lève-toi et marche ! »

A suivre…

Messe d'envoi

Jeudi 5 juillet 2018

Grosse émotion à la chapelle du Centre Saint-Francois

Après l’au revoir formulé, début mai, lors de la présentation à la presse de son successeur à la direction du Centre Saint-François, à Delémont ; après l’au revoir à ses collègues, le 13 juin, lors d’une session de tous les agents pastoraux du Jura pastoral à Courgenay ; après l’au revoir à la communauté de l’Unité pastorale de Sainte-Colombe, le 17 juin, à l’église de Bassecourt ; c’est à l’invitation du Conseil de fondation du Centre Saint-François et du Service du cheminement de la foi que Marie-Josèphe Lachat à encore eu l’occasion de dire au revoir à ses employeurs, à ses employés et à des dizaines d’invités : c’était au soir du vendredi 29 juin, au Centre Saint-François évidemment.

Pour célébrer la messe d’au revoir l'abbé Jean Jacques Theurillat, était accompagné des abbés Claude Nicoulin et Kiran Kummar Avvari et du diacre Philippe Charmillot, responsable du Service du cheminement de la foi. Au moment de prendre la parole, Marie-Josèphe Lachat a évoqué – la voix souvent troublée par l’émotion – son parcours, sa foi, sa reconnaissance aux personnes qu'elle a côtoyé en paroisse, en tant que responsable du département formation au Service du cheminement de la foi, ou dans sa fonction de directrice du Centre Saint-François, « une maison d’accueil avant tout ».

Après la messe, plusieurs personnes ont rendu hommage à Marie-Jo et exprimé leurs remerciements : Jean-Pierre Gillabert, président du Conseil de fondation du Centre Saint-François ; Gérard Kohler, membre du Conseil de fondation ; Jean Jacques Theurillat, vicaire épiscopal pour le Jura pastoral ; et Josiane Marquis au nom du personnel du Centre Saint-François.

Messe d'au revoir et temps convivial

Vendredi 29 juin 2018

Agenda et messes

               Cliquez sur l'image
Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.