Jura Pastoral

Quatrième dimanche de Carême

4è dimanche de carême 2021-1 4è dimanche de carême 2021-1

4è dimanche de carême 2021-2 4è dimanche de carême 2021-2

Evangile de dimanche: accueillir la vie éternelle

Par Soeur Véronique

Étrange le parallèle évoqué par Jésus dès la première ligne de l’évangile de ce dimanche, entre lui-même et le serpent: «De même que le serpent de bronze fut élevé par Moïse dans le désert, ainsi faut-il que le Fils de l’homme soit élevé.»

Plutôt choquant comme image! Car, avouons-le, le serpent n’a pas bonne presse dans le monde chrétien. N’est-ce pas à cause de lui qu’Adam et Eve ont été chassés du Paradis?

Mais voilà qu’un commentaire juif prétend qu’avant de les chasser du jardin, Dieu leur a donné des vêtements de la peau du serpent, le même qui les a tentés.

Cela veut dire qu’après le paradis, l’être humain porte, en quelque sorte, la peau d’un serpent, il est serpent. Alors quand Jésus se compare au serpent, il veut dire qu’il est vrai homme, qu’il porte la même peau du serpent que nous, qu’il était au paradis et qu’il l’a quitté pour devenir comme chacun de nous. Après Adam et Eve, c’est Dieu qui a quitté le paradis pour être avec les hommes.

Et nous savons le sort que les hommes lui ont réservé. C’est sur la croix qu’il sera élevé, «afin que tout homme qui croit obtienne de lui la vie éternelle». Le livre de la Sagesse affirme que «Celui qui se tournait vers le serpent, dans le désert, n’était pas sauvé par l’objet qu’il regardait, mais par Toi, l’universel sauveur. Tu prouvais ainsi que c’est Toi qui délivres de tout mal» (Sg 16,7-8).

Agenda et messes

                  Site de Cath-ajoie

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.