Jura Pastoral

Une nouvelle dénomination pour désigner les «assistants pastoraux»

Christophe Salgat, assistant pastoral à Moutier Christophe Salgat, assistant pastoral à Moutier

Dès le 1er août on ne dira plus un "assistant pastoral", mais un "théologien en pastorale"

Le diocèse de Bâle mandate comme agents pastoraux des ministres ordonnés (évêques, diacres, prêtres) ainsi que des agents pastoraux laïcs. Parmi ceux-ci, certains ont fait une formation théologique universitaire complète, avant d’entreprendre une année de stage pastoral. Ils sont appelés actuellement en Suisse romande : assistant pastoral ou assistante pastorale. D’autres agents pastoraux laïcs ont fait une formation en cours d’emploi à l’IFM (Institut romand de formation aux ministères) qui fait partie aujourd’hui du CCRFE (Centre Catholique Romand de Formation en Église). Les membres de ce deuxième groupe sont appelés animateur pastoral ou animatrice pastoral.

Depuis plusieurs années, la pertinence de la dénomination « assistant pastoral » était débattue, aussi bien dans la partie francophone que dans la partie alémanique de notre diocèse. Le 1er août 2019, le diocèse de Bâle a introduit de nouvelles dénominations dans la partie alémanique. La fonction de „Pastoralassistent/-in“ est devenue „Pfarreiseelsorger/-in“. Une simple traduction littérale en français n’étant pas possible, une autre solution a été cherchée. Mgr Felix Gmür a décidé, après consultation, qu’un changement interviendrait pour la partie francophone au 1er août 2020. Dès cette date, la catégorie professionnelle assistant pastoral ou assistante pastorale sera remplacée par théologien en pastorale ou théologienne en pastorale. Un accord pour un changement au niveau romand n’ayant pas été trouvé, cette nouvelle dénomination s’appliquera uniquement dans le Jura pastoral.

Le changement qui interviendra au 1er août prochain permettra de désigner plus précisément les agents pastoraux laïcs ayant fait une formation théologique et travaillant en pastorale (et non pas par exemple dans la recherche universitaire). Ils seront donc bien des « théologiens en pastorale ». Ce changement permettra d’éviter le mélange entre deux termes ayant des consonnances proches, « assistant » et « animateur », mais qui désignaient jusqu’à présent deux ministères différents tout en étant complémentaires.

Abbé Jean Jacques Theurillat
Vicaire épiscopal pour le Jura pastoral

Une dénomination selon le poste...

Assistant pastoral Ici un assistant pastoral à côté de l'évêque

Dès le 1er août 2020, la catégorie professionnelle assistant/e pastoral/e est remplacée par théologien/ne en pastorale

 

Selon la manière de désigner les fonctions dans le Jura pastoral, les nouvelles dénominations seront:

 

  • théologien/ne en pastorale en ministère paroissial
  • théologien/ne en pastorale membre de service
  • théologien/ne en pastorale responsable de service
  • théologien/ne en pastorale responsable de communauté

Agenda et messes

                  Site de Cath-ajoie

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.