Jura Pastoral

1. Pourquoi célébrer des funérailles ?


Les rites sont constitutifs de l'être humain. Toutes les étapes importantes de l'existence sont en effet marquées par des rites, même s'ils ne sont pas forcément religieux : naissance, passage à l'âge adulte, obtention d'un diplôme, mariage, etc.


Quand un être proche nous quitte, il semble donc plus que légitime de prendre le temps de s'arrêter et de vivre ce rite que sont les funérailles. Au cours de celles-ci, on fait mémoire de la personne qui s'en est allée, de tout ce qui a été vécu de beau et de grand avec elle. On peut également déposer ce qui a peut-être été plus difficile à vivre.

Les funérailles sont aussi le lieu où, malgré la peine de la séparation, on ose avancer une espérance : pour les croyantes et les croyants, la mort n'est en effet pas le terme de toute existence humaine.
Les funérailles sont aussi le lieu où s'exprime d'une manière toute particulière la solidarité entre les membres d'une même communauté humaine. Une famille endeuillée est ainsi entourée par les amis, les collègues de travail, les voisines et les voisins, etc. Dans la mesure du possible, on évitera dès lors de célébrer des funérailles «dans l'intimité», afin de permettre à toute personne qui le souhaite de pouvoir dire «adieu» à celui ou celle qui s'en est allé-e.

 

Agenda et messes

Les infos Covid-19 misent à jour

                  Site de Cath-ajoie

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.