Jura Pastoral

Chapelle de Lorette

Historique

Lieu de prière et de recueillement à l’écart de la ville, la chapelle de Lorette a été construite en 1653/57 par l’entrepreneur Jean Guignon à la suite d’un vœu fait par les bourgeois de Porrentruy lors de la Guerre de Trente Ans. Le doyenné d’Ajoie-Clos-du-Doubs y vient en procession tous les 15 août en la fête de l’Assomption.

La partie ouest, en pierre de taille, a été ajoutée en 1706 et 1721. Le petit bâtiment, dont l’architecture a ensuite été unifiée, a fait l’objet d’une restauration globale en 1817/18. Une rénovation complète a été réalisée entre janvier 2015 et août 2016. La chapelle a été inaugurée le 15 août 2015 et  le nouvel autel, provenant de l’ancien couvent des Sœurs Annonciades, a été béni le 15 août 2016.  Le bâtiment, de plan rectangulaire, est abrité sous un toit à deux pans avec campanile. Il comprend une annexe, du XIXe siècle, le logement du chapelain, actuellement, le chanoine Jacques Oeuvray.

La voûte en berceau est ornée d’une peinture de 1937, œuvre de Maurice Lapaire. Les vitraux, réalisés par le même artiste, datent de 1968. Fresques et vitraux ont été, eux-aussi, entièrement restaurés. L’autel de la chapelle des Annonciades a pu être construit en 1670 ou juste après. A la démolition de la chapelle en 1893, l’autel a été déplacé à la chapelle Sainte-Croix de Fontenais. Entièrement restauré, il vient de prendre place à la chapelle de Lorette. La Vierge à l’enfant provient de la chapelle des Sœurs Ursulines. Le chemin de croix, richement historié, est une œuvre du XIXe siècle. Un ex-voto du XVIIIe siècle ainsi qu’un tableau de Léon Prêtre, de 1914, représentent Porrentruy sous la protection de Notre-Dame de Lorette.

L’origine de la chapelle est à situer dans le contexte de la Guerre de Trente Ans lors de laquelle le pays de Porrentruy eut à subir des incursions, entre autres celles des Suédois. Les Sœurs Annonciades prièrent en tournant leur statue de la Vierge contre les envahisseurs. Le lendemain, une nuée couvrit la ville et les envahisseurs passèrent à côté. En reconnaissance de cette protection, les bourgeois décidèrent de construire la chapelle de Lorette.

La statue mentionnée dans les annales des Annonciades se trouve aujourd’hui dans la chapelle St-Michel de l’église paroissiale dont elle est un des plus précieux ornements. Elle atteste la pérennité à travers les siècles de la dévotion bruntrutaine et ajoulote à Notre-Dame.

Localisation : Ch. de l’Ermitage 34 CH 2900 Porrentruy

Situation

Chanoine Jacques Oeuvray
Ch. de l’Ermitage 34
2900 Porrentruy
Tél. 032 534 12 96
chanoi@bluewin.ch

Plan

Agenda et messes