Jura Pastoral

Tous sur son 31 pour fêter Dieu !

Taizé Bâle: l'élan de la prière

 

Les rencontres européennes de Taizé s'articulent autour des veillées de prières. Au terme de chaque journée, le temps s'arrête pour la foule de jeunes. Une expérience spirituelle intense, favorisée par le silence et la beauté des chants. Ce n'est pas pour autant un aboutissement, rappelle frère Emile de Taizé, mais un commencement.

Lire la vidéo réalisée par Pierre Pistoletti sur cath.ch

Une célébration oecuménique !

31 janvier - 10h00: Eglise Saint Marcel à Delémont

Au pied de la toute nouvelle crèche réalisée par un artiste alsacien, les jeunes se rassemblent avec toute une communauté de foi pour célébrer Dieu au rythme de Taizé.

Le témoignage de la prière

Après deux matinées de prière au temple de Delémont, c’est l’église Saint-Marcel de cette même ville qui se remplit ce dimanche matin. Les 300 jeunes accueillis, les familles d’accueil, les membres des communautés intéressés par l’événement emplissent tout l’édifice. La prière est menée par l’équipe d’organisation des paroisses catholiques et réformées ; elle suit le déroulement proposé par Taizé. L’Évangile « Restez en tenue de service et vos lampes allumées » (Luc 12, 35) ouvre un temps de prière silencieuse. Le chant des refrains, les intentions de prière accompagnent toute la célébration.

Le premier chant rassemble déjà les coeurs

10h15:

Silence ! Tout le monde est prêt pour vivre un moment inoubliable de partage et de recueillement. Un premier chant est proposé par l'équipe d'animation...

Tous les paroissiens présents ne sont pas habitués à la forme de prière de Taizé. Mais très vite, ils entrent dans ce mouvement de méditation, d’action de grâce, de communion à travers la diversité des langues. Au sortir des fidèles témoignent : La ferveur des jeunes impressionne. La prière silencieuse de tant de personnes motive et redonne espoir. La possibilité de prier ensemble, différentes confessions chrétiennes mélangées, est un appel à se retrouver plus souvent ensemble.

Enregistrement de la célébration oecuménique

On chante au rythme de Taizé, on prie, on lit la Parole

11h15: Dernier jour de l'an 2017 

La célébration se termine par une invitation à continuer son chemin. Sortir de ses murs pour inventer un monde meilleur. Joie et Paix, Bonne Nouvelle pour le monde. On se retrouve ce soir pour passer l'année et offrir ce cadeau de l'Espérance. Espérer une année 2018 plus riche et plus lumineuse.

Bon dimanche !

L’hospitalité est au cœur du projet des rencontres européennes des jeunes de Taizé. Bien sûr, le pèlerinage est d’abord un événement pour les jeunes qui le font et qui parcourent des centaines voire des milliers de kilomètres. Mais c’est aussi un événement pour les familles d’accueil qui découvrent qu’elles reçoivent plus qu’elles ne donnent. Ouvrir sa maison à des étrangers n’est pas chose facile aujourd’hui. Mais dans la simplicité de l’échange, jeunes et familles partagent leurs vies, leurs croyances, leurs espérances.

Sortir pour inventer demain !

11h30:

Tous dehors ! Marchons sur le parvis de nos vies. Dieu nous pousse en avant pour nous engager chacun à notre manière, selon nos talents, notre culture.

Tout n’est pas prévu et donné par les organisateurs : chaque famille fait preuve d’inventivité. Comment se faire comprendre avec des ukrainiens ? Google est très utile pour traduire les mots essentiels. Delémont est une jolie ville, aussi à découvrir de nuit : au retour de Bâle une visite de la veille ville illuminée est organisée avant le retour dans la famille d’accueil. Les jeunes sont curieux : des arrêts dans l’église du village où ils résident ou un rapide déplacement jusqu’à la chapelle du Vorbourg sont glissés dans un programme déjà bien rempli. D’anciens pèlerins de Taizé devenus familles d’accueil se souviennent de leurs expériences passées et de l’accueil de roi reçu dans des pays de l’est bien plus pauvre que la Suisse.

Agenda et messes