Jura Pastoral

Eglise de St-Brais

UN PEU D'HISTOIRE

L’église actuelle de St-Brais fut érigée en 1765 sous le patronage de Saint Brice. Le premier administrateur de la paroisse fut Balthazar Pavignot. Il fut également le premier à habiter à St-Brais, où on lui construit une maison curiale en 1611. Avant cette date, au XIIIe siècle déjà, le village de St-Brais était rattaché à la paroisse de Planey, village aujourd’hui disparu situé à côté de St-Brais.

En 1831, sur la requête de son curé F.-X. Erard, et grâce à l’intervention du Père Queloz, rédemptoriste de St-Brais, les reliques de St Aurèle, martyr de la catacombe romaine de Sainte Priscille, furent remises à Saint-Brais.

Rénovée en 2000, cette église allie avec merveille les objets liturgiques modernes de l’artiste Camillo et les autels anciens provenant probablement de l’ancienne abbaye de Bellelay.

Statues, peintures et vitraux de l’église de Saint-Brais

  • Tableau : Saint Brice, évêque de Tours, +444, patron de la paroisse                

(Fête : 13 novembre)

  • [Les scènes de l’autel sont en rapport avec l’Eucharistie].
  • Abraham accepte d’offrir son fils Isaac en sacrifice, mais au dernier moment
  • l’ange du Seigneur l’arrête. (Genèse 22)
  • Derrière ce panneau, statue de Saint Etienne, diacre (Actes 6, 1-5, 7,57 - 8,1)
  • premier martyr chrétien, + vers 35 (Fête : 26 décembre)
  • Partie tournante (gauche) : le prêtre Meschisédech offrant le pain et le vin (Genèse 14,18)
  • Partie tournante (milieu) : les Hébreux mangent la Pâque (agneau pascal, pain
  • sans levain, herbes amères) en hâte avant de quitter l’Egypte (Exode 12,13-27)
  • Partie tournante (droite) : Dieu donne la manne en nourriture au peuple juif dans
  • le désert (Exode 16, ; Nombres 11, 4-6)
  • Le serpent d’airain élevé par Moïse dans le désert, symbole du Christ élevé sur
  • la croix (Nombres 21, 8 ; Jean 3, 14-15)
  • Derrière ce panneau, statue de saint Ursanne ou Ursicis, missionnaire irlandais,
  • abbé fondateur du monastère de St-Ursanne, + vers 625 (Fête : 20 décembre)
  • Vitrail : sacré-Cœur de Jésus (Fête : le vendredi qui suit le 2e dimanche après la
  • Pentecôte)
  • Vitrail : Cœur immaculé de Marie (Fête : le samedi qui suit le 2e dimanche après
  • la Pentecôte)
  • Vitrail : Saint Brice (Fête : 13 novembre)
  • Vitrail : Saint Nicolas de Flüe, patron de la Suisse, + 1487 (Fête : 21 mars)
  • Saint Dominique, fondateur des Frères Ptêcheurs ou Dominicains, + 1221

(Fête : 8 août)

  • Sainte Catherine d’Alexandrie (Fête : autrefois, le 25 novembre)
  • Sainte Catherine de Sienne, tertiaire dominicaine, + 1380, docteur de l’Eglise,
  • patronne de l’Italie (Fête : 29 avril)
  • Saint François d’Assise, fondateur des Frères Mineurs ou Franciscains, + 1226

(Fête : 4 octobre)

  • Tableau : Notre-Dame du Rosaire, entourée de Saint Dominique et de Sainte
  • Catherine de Sienne (Fête : 7 octobre)

Reliques

  • Saint Bonaventure, franciscain théologien, cardinal + 1724 (Fête : 15 juillet)
  • Saint Georges, mort martyr en Palestine vers 300 (Fête : 23 avril)
  • Saint Jean Népomucène, chanoine à Prague, jeté dans la Moldau en 1393

(Fête : 16 mai)

  • Tableau : Notre-Dame du Scapulaire (objet de dévotion formé de deux petits
  • carrés d’étoffe bénits, réunis par des liens, qui s’attachent sur les épaules)
  • Sainte Claire d’Assise
  • Reliques : Saint Aurèle des catacombes (Fête : autrefois 2e dimanche d’octobre)
  • Armoire baptismale : Jésus baptisé dans le Jourdain

 Cloches

  • Cloche Marie-Généreuse, 1769, 730 kg, ton : mi
  • Cloche Marie-Agathe , 1831, 500 kg, ton : sol
  • Cloche Lucine, 1901, 360 kg, ton : si bémol

Agenda et messes

               Cliquez sur l'image
Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.