Jura Pastoral

Eglise de St-Brais

UN PEU D'HISTOIRE

L’église actuelle de St-Brais fut érigée en 1765 sous le patronage de Saint Brice. Le premier administrateur de la paroisse fut Balthazar Pavignot. Il fut également le premier à habiter à St-Brais, où on lui construit une maison curiale en 1611. Avant cette date, au XIIIe siècle déjà, le village de St-Brais était rattaché à la paroisse de Planey, village aujourd’hui disparu situé à côté de St-Brais.

En 1831, sur la requête de son curé F.-X. Erard, et grâce à l’intervention du Père Queloz, rédemptoriste de St-Brais, les reliques de St Aurèle, martyr de la catacombe romaine de Sainte Priscille, furent remises à Saint-Brais.

Rénovée en 2000, cette église allie avec merveille les objets liturgiques modernes de l’artiste Camillo et les autels anciens provenant probablement de l’ancienne abbaye de Bellelay.

Statues, peintures et vitraux de l’église de Saint-Brais

  • Tableau : Saint Brice, évêque de Tours, +444, patron de la paroisse                

(Fête : 13 novembre)

  • [Les scènes de l’autel sont en rapport avec l’Eucharistie].
  • Abraham accepte d’offrir son fils Isaac en sacrifice, mais au dernier moment
  • l’ange du Seigneur l’arrête. (Genèse 22)
  • Derrière ce panneau, statue de Saint Etienne, diacre (Actes 6, 1-5, 7,57 - 8,1)
  • premier martyr chrétien, + vers 35 (Fête : 26 décembre)
  • Partie tournante (gauche) : le prêtre Meschisédech offrant le pain et le vin (Genèse 14,18)
  • Partie tournante (milieu) : les Hébreux mangent la Pâque (agneau pascal, pain
  • sans levain, herbes amères) en hâte avant de quitter l’Egypte (Exode 12,13-27)
  • Partie tournante (droite) : Dieu donne la manne en nourriture au peuple juif dans
  • le désert (Exode 16, ; Nombres 11, 4-6)
  • Le serpent d’airain élevé par Moïse dans le désert, symbole du Christ élevé sur
  • la croix (Nombres 21, 8 ; Jean 3, 14-15)
  • Derrière ce panneau, statue de saint Ursanne ou Ursicis, missionnaire irlandais,
  • abbé fondateur du monastère de St-Ursanne, + vers 625 (Fête : 20 décembre)
  • Vitrail : sacré-Cœur de Jésus (Fête : le vendredi qui suit le 2e dimanche après la
  • Pentecôte)
  • Vitrail : Cœur immaculé de Marie (Fête : le samedi qui suit le 2e dimanche après
  • la Pentecôte)
  • Vitrail : Saint Brice (Fête : 13 novembre)
  • Vitrail : Saint Nicolas de Flüe, patron de la Suisse, + 1487 (Fête : 21 mars)
  • Saint Dominique, fondateur des Frères Ptêcheurs ou Dominicains, + 1221

(Fête : 8 août)

  • Sainte Catherine d’Alexandrie (Fête : autrefois, le 25 novembre)
  • Sainte Catherine de Sienne, tertiaire dominicaine, + 1380, docteur de l’Eglise,
  • patronne de l’Italie (Fête : 29 avril)
  • Saint François d’Assise, fondateur des Frères Mineurs ou Franciscains, + 1226

(Fête : 4 octobre)

  • Tableau : Notre-Dame du Rosaire, entourée de Saint Dominique et de Sainte
  • Catherine de Sienne (Fête : 7 octobre)

Reliques

  • Saint Bonaventure, franciscain théologien, cardinal + 1724 (Fête : 15 juillet)
  • Saint Georges, mort martyr en Palestine vers 300 (Fête : 23 avril)
  • Saint Jean Népomucène, chanoine à Prague, jeté dans la Moldau en 1393

(Fête : 16 mai)

  • Tableau : Notre-Dame du Scapulaire (objet de dévotion formé de deux petits
  • carrés d’étoffe bénits, réunis par des liens, qui s’attachent sur les épaules)
  • Sainte Claire d’Assise
  • Reliques : Saint Aurèle des catacombes (Fête : autrefois 2e dimanche d’octobre)
  • Armoire baptismale : Jésus baptisé dans le Jourdain

 Cloches

  • Cloche Marie-Généreuse, 1769, 730 kg, ton : mi
  • Cloche Marie-Agathe , 1831, 500 kg, ton : sol
  • Cloche Lucine, 1901, 360 kg, ton : si bémol

Charte d'équipe 2022-2023

Points saillants de notre charte d’équipe pour 2022-2023

Lors de sa session de relance d’année pastorale en juin dernier, l’équipe pastorale Franches-Montagnes a eu le temps d’évaluer et de relire sa mission à la lumière de la Parole de Dieu et de nouveaux enjeux du moment. C’est l’Epître de st Paul aux Colossiens 2,12-13 qui a guidé notre démarche : ‘‘Puisque vous avez été choisis par Dieu, que vous êtes sanctifiés, aimés par lui, revêtez-vous de tendresse et de compassion, de bonté, d’humilité, de douceur et de patience. Supportez-vous les uns les autres, et pardonnez-vous mutuellement si vous avez des reproches à vous faire’’. Nous voulons vous partager nos projets à venir pour cette année, en vous laissant découvrir d’abord les points saillants contenus dans notre charte d’équipe.

Après les changements structurels intervenus au 1er août dernier, notre équipe pastorale est formée de M. l’abbé Jean-René Malaba (curé et responsable de communauté), Mme Chantal Ampukunnel (théologienne en pastorale), Mme Christine Erard (animatrice en paroisse), Mme Véronique Jobin (animatrice en paroisse), M. Didier Berret (diacre en ministère paroissial), M. l’abbé Gilles Bobe (prêtre auxiliaire), ainsi que de M. l’abbé Firmin Nsoki (prêtre coopérateur). C’est ensemble que nous sommes envoyés auprès de nos neuf paroisses afin de mettre à profit la richesse de nos diversités humaines, spirituelles et culturelles dans l’unicité de notre foi en Jésus-Christ.

En prenant en compte le thème pastoral proposé par le Jura pastoral, ‘‘être en relation’’, nous nous proposons de témoigner d’une Eglise fraternelle, en proximité d’abord entre nous-mêmes, mais aussi avec la communauté au service de laquelle nous sommes envoyés, ainsi qu’avec le public de l’extérieur composé de personnes qui viennent ponctuellement aux célébrations (funérailles, baptêmes, mariages, …).

L’équipe veut les accueillir et se mettre aussi à l’écoute de leurs situations de vie. Nous croyons que c’est là que l’Esprit du Seigneur donne rendez-vous à l’Eglise, l’incitant à ‘‘sortir d’elle-même’’ et à tisser des liens d’une fraternité universelle.

 

Plusieurs moyens pour atteindre cet objectif global : d’abord vis-à-vis de nos communautés, nous voulons, particulièrement lors de grandes fêtes liturgiques, favoriser des liens de fraternité, en encourageant et en suscitant la coopération entre tous les fidèles, les bénévoles qui se vouent au service de l’Eglise et tous les corps constitués. Chaque fidèle devra se sentir concerné par la vie de l’Eglise. Ensuite, nous allons aussi continuer à collaborer avec les Eglises-sœurs avec lesquelles nous professons la même foi apostolique, en multipliant des temps de prière et de convivialité. Et enfin, pour celles et ceux qui vivent loin de l’Eglise, non seulement nous accorderons, comme aux autres paroissiens, des soins particuliers à leurs célébrations en en faisant des lieux d’accueil et d’écoute de leurs interpellations et de leurs situations de vie, mais nous voulons également être présents dans des lieux de vie extra-paroissiaux pour leur témoigner de notre joie d’avoir rencontré le Christ. L’Equipe pastorale reste ouverte à toute proposition constructive qui consolide son objectif de bâtir la fraternité.

Atteindre un tel objectif exige constamment le dialogue, l’écoute mutuelle, la synodalité et toutes les autres valeurs si admirablement résumées par st Paul aux Colossiens. L’Equipe tient à ce que les actes pastoraux accomplis par l’un de ses membres le soient au nom de toute l’équipe, comme c'est le propre de l’Eglise. Car, bien que la responsabilité finale incombe au membre curé responsable de l’Equipe, auquel les tâches spécifiques ont été confiées, c’est toute l’équipe qui est responsable de l’ensemble de l’Unité pastorale, chacun.e accomplissant les tâches qui lui sont dévolues. En cas de conflits, si le principe de subsidiarité n’y résout rien, des mécanismes de collaboration avec des instances supérieures ont été envisagés.

Agenda et messes

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.