Jura Pastoral

Réconciliation

« Mon fils,
tes péchés sont pardonnés. »

(Marc 2,5)

Le sacrement de la réconciliation ou de la pénitence est par excellence le sacrement de l’amour. En tout premier lieu, se confesser, c’est confesser l’amour de Dieu et sa miséricorde. Car tout être humain rencontre des moments de fragilité et de faiblesses personnelles dans sa vie. Lors de tels événements, il arrive que l’on s'éloigne et parfois que l'on se coupe de l’amour de Dieu. Heureusement, cet amour nous est toujours offert. Et c'est à travers ce sacrement qu'il est possible de rétablir l’amitié avec Dieu qui a été brisée ou blessée par nos comportements peu glorieux.

Le sacrement de la pénitence et de la réconciliation prend sa source dans le mystère pascal. En effet, le soir de Pâques, Jésus a adressé ces paroles à ses disciples : « Recevez l’Esprit Saint. À qui vous remettrez ses péchés, ils seront remis » (Jn 20, 21-23). Jésus avait déjà dit qu’«il y a plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se convertit que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n’ont pas besoin de conversion. Toute sa vie, Jésus n’a eu de cesse d’offrir son pardon. Il se présentait comme le bon berger sorti à la recherche de brebis perdue.

Les chrétiens portent la vie nouvelle du Christ dans « des vases d’argile ». Soumise à la tentation, cette vie d’enfant de Dieu peut être affaiblie voire étouffée par le péché. C’est pourquoi le Christ, médecin des âmes confie à l’Église de perpétuer son œuvre de guérison et de salut auprès de ses membres. C’est le but du sacrement de la réconciliation qui est aussi un sacrement de guérison. Dans la vie spirituelle comme dans la vie quotidienne, on mange, on boit et on se lave. La communion eucharistique alimente l’âme, la confession la nettoie. L’une et l’autre doivent être fréquentes. Pour cette raison l’Église invite ses fidèles à recevoir ce sacrement une fois par an au moins.

Comment et quand demander de pouvoir recevoir le pardon ?

Il est possible de recevoir et de célébrer le sacrement de la réconciliation en rencontrant un prêtre. Pour cela il suffit de prendre un rendez-vous préalable avec le prêtre de l’unité pastorale ou un autre prêtre qui vous convient pour définir le lieu et l’heure pour vivre ces moments de grâce. Avant de rencontrer le prêtre faire un examen de conscience à la lumière de la parole de Dieu.

Vivre en pardonné-e

Dans les parcours de l’année de catéchèse, vous avez aussi la possibilité de découvrir ou redécouvrir le vrai sens de ce sacrement. Ce parcours « Vivre en pardonné-e » est destiné à toute personne. Mais il s'adresse spécialement aux parents désireux de vivre une démarche spirituelle avec leur-s enfant-s, de vivre ce sacrement d’en percevoir toute la richesse et de méditer sur ses effets dans sa vie.

Ce parcours comporte trois rencontres. En début d’année scolaire, vous recevrez le programme de catéchèse des deux unités pastorales. Suite à la réception de ce programme, vous pourrez vous inscrire en vous rendant aux forums paroissiaux ou en ligne ou encore au secrétariat de votre unité pastorale.

logos

Contact

Unité pastorale Sainte-Colombe

Rue de Prayé 6
2854 Bassecourt
032 426 77 20
 

Unité pastorale Sainte-Marie

Rue de l'Eglise 11
2852 Courtételle
032 422 20 03

 

Agenda et messes

               Cliquez sur l'image
Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.